/finance/pme
Navigation

Un outil pour se lancer en affaires

Deux jeunes créent «la Trousse de l’entrepreneur»

La Trousse de l’Entrepreneur
Photo Martin Chevalier Christine Teixeira et Laurent Messier, 26 ans, ont créé la Trousse de l’entrepreneur.

Coup d'oeil sur cet article

Se lancer en affaires est un casse-tête. Deux jeunes designers graphiques ont lancé un site pour mettre toutes les pièces en place...

Donner aux suivants... en créant sa petite entreprise. C’est ce qu’ont fait Laurent Messier et Christine Teixeira, tous deux âgés de 26 ans, couple dans la vie et partenaires en affaires.

Travailleurs autonomes, donc à la tête de leur très petite entreprise, les deux designers graphiques se sont heurtés à de multiples difficultés qui n’avaient rien à voir avec leur profession et tout avec l’administration : ai-je besoin d’un brevet, d’un « inc. », d’un avocat ? Quel genre de comptable ? Quelles subventions conviendraient le mieux à mon entreprise ? Quelles assurances ?

Au secours !

« Mon certificat en administration et mon entourage m’ont aidée, dit Christine. Aussi, lorsque Laurent s’est lancé à son tour, j’ai pu lui donner un coup de main. C’est alors qu’on s’est dit : ‘‘Si tu n’as personne pour te guider, qui va te dire que tu dois t’inscrire à l’assurance médicaments ou que tu dois remplir tel ou tel formulaire ?’’ »

C’est ainsi qu’une idée est venue aux deux jeunes originaires de Repentigny : pourquoi ne pas faire profiter à d’autres toutes les connaissances acquises au fil du temps ?

La Trousse de l’entrepreneur a ainsi vu le jour, en mai, après plusieurs mois de préparation que le couple a menée de front avec ses emplois respectifs.

Leur métier de designer graphique les a aidés à construire un site web simple, clair et ergonomique. « Les sites gouvernementaux sont particulièrement difficiles à naviguer ! » dit Christine.

Des partenaires

À mesure que La Trousse de l’entrepreneur prend de l’ampleur, les deux jeunes ont tissé des partenariats avec les CLD, sources inépuisables d’informations, mais souvent livrées de manière échevelée, ainsi qu’avec des avocats, des comptables, des mentors... « La Trousse ne prend pas la place de ces professionnels, dit Laurent. Notre but est de diriger les gens au bon endroit. »

Alors qu’ils s’attendaient à voir de nombreux jeunes fréquenter leur site, Laurent et Christine ont été surpris d’y trouver beaucoup de retraités et de préretraités : « Ils ont des projets de petites entreprises et ils se posent beaucoup de questions », dit Laurent.

Quelque 172 membres officiels sont déjà inscrits, en plus des presque 2000 abonnés sur la page Facebook. L’inscription coûte entre 19 $ et 39 $, selon qu’il s’agit d’un travailleur autonome ou d’une entreprise, et 5 $ ou 10 $ par mois par la suite.

« Pour la suite des choses, on a plein d’idées », dit Christine. La Trousse aura de plus en plus de contenu. Et les deux jeunes entrepreneurs comptent bien faire grossir leur petite communauté et croître avec elle. Le service d’accompagnement ira au-delà des premiers pas, assurent-ils.

La Trousse de l’entrepreneur

  • Secteur d’activité : services-conseils aux entrepreneurs
  • Siège social : Anjou
  • Nombre d’employés : 2
  • Actionnaires : Christine Teixeira et Laurent Messier
  • Site web : https://latrousse.ca