/lifestyle/books
Navigation

Nos richesses

Nos richesses
Kaouther Adimi
Aux Éditions du Seuil, 
224 pages
Photo courtoisie Nos richesses Kaouther Adimi Aux Éditions du Seuil, 224 pages

Coup d'oeil sur cet article

En lice pour les prix Goncourt, Médicis, Renaudot et Interallié, ce roman, qui raconte l’étonnant parcours d’Edmond Charlot, l’éditeur de Camus, figure également sur la liste de nos belles surprises de la rentrée.

En 1935, après avoir été à Paris et visité La Maison des amis des livres, ­Edmond Charlot reviendra à Alger, sa ville d’origine, avec ­l’espoir de ­pouvoir lui aussi fonder sa propre librairie, tout en éditant les écrits de jeunes écrivains du bassin ­méditerranéen. Même s’il vient à peine de célébrer son 20e anniversaire, il ne peut imaginer plus beau métier.

Librairie de légendes

Le 3 novembre 1936, au 2 bis rue Charras, Edmond ouvrira ainsi ­officiellement les portes de Nos Vraies Richesses, une ­minuscule ­librairie dont l’enseigne fait ­référence à un récit de Jean ­Giono. Et aussi petite soit-elle, elle ne ­tardera pas à accueillir de très grands noms de la ­littérature, puisqu’Edmond Charlot sera ­rapidement appelé à publier les premiers textes d’Albert Camus, de ­Federico Garcia Lorca, de Jules Roy ou ­d’Emmanuel Roblès.

Au fil des décennies, cette ­librairie de légende finira cependant par perdre ses lettres de noblesse : à la fin des années 1990, elle ne sera plus qu’une simple annexe de la ­Bibliothèque nationale d’Alger et en 2017, elle sera revendue à un ­industriel désireux d’en faire un restaurant de beignets. C’est là qu’on fera également la connaissance de Ryad, jeune étudiant en génie dont le stage consistera à jeter ou à détruire tout ce qui s’y trouve. Une tâche ingrate qui l’amènera peu à peu à ­découvrir le rôle essentiel qu’Edmond Charlot a jadis joué sur la scène littéraire.

Un beau roman qui nous permet de revisiter les principaux chapitres de l’histoire littéraire du 20e siècle.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Fergus, année sauvage

Jaunay Clan
Éditions Les 
Allusifs 
200 pages
Photo courtoisie
Jaunay Clan Éditions Les Allusifs 200 pages

 

Même s’il n’est ­absolument pas muet, Fergus a été placé, dès l’âge de sept ans, dans un établissement ­spécialisé. Un vrai centre pour ­tarés (c’est lui qui le dit !) où, grâce à sa petite bande d’amis, il ne sera ­finalement pas si ­malheureux que ça... Du moins, jusqu’à ce qu’une nouvelle psy soit ­chargée de dire quels garçons devraient ou non retourner chez eux. Une belle découverte !

Leçons de conduite

Anne Tyler
 Éditions 10/18 
360 pages
Photo courtoisie
Anne Tyler Éditions 10/18 360 pages

 

À bord de leur vieille Dodge, Maggie et Ira Moran doivent se rendre à Deer Lick, petit coin de campagne situé à 150 km de Baltimore, pour ­assister à l’enterrement d’un ami. Une courte escapade qui ne tardera pas à se transformer en véritable odyssée, Maggie ayant le don de se mettre les pieds dans les plats. Enfin réédité en format de poche, un très sympathique roman qui a obtenu le Pulitzer en 1989.

L’Amérique du Nord à moto

Collectif, 
aux Éditions
 Ulysse, 208 pages
Photo courtoisie
Collectif, aux Éditions Ulysse, 208 pages

 

Un guide coup de cœur qui s’adresse à celles et ceux qui veulent ­profiter à fond des quelques ­dernières ­semaines de beau temps. Avec ses 50 circuits, qui ­proposent de sillonner à moto les régions les plus ­spectaculaires du Canada et des États-Unis, rouler au Vermont, longer les Mille-Îles, emprunter le Cabot Trail ou traverser l’État de Washington sera plus ­tentant que jamais.

Penser et agir comme un chat

Stéphane Garnier,
 aux Éditions Guy 
Saint-Jean, 
176 pages
Photo courtoisie
Stéphane Garnier, aux Éditions Guy Saint-Jean, 176 pages

 

C’est en observant bien son chat Ziggy que Stéphane Garnier s’est aperçu qu’on avait tous beaucoup à apprendre de ces petits félins. Quelques exemples ? Ils sont ­toujours prudents, ce sont tous des patrons nés, ils savent se reposer, ils sont indépendants, ils sont ­curieux par nature, ils savent ce qu’ils veulent, etc. Ce guide original ­propose donc de s’en ­inspirer pour que « chat » aille mieux au quotidien !

FRISSONS GARANTIS

Le secret des orphelins
Elly Griffiths
Éditions Presses de la Cité 
320 pages
Photo courtoisie
Le secret des orphelins Elly Griffiths Éditions Presses de la Cité 320 pages

 

À quelques jours d’intervalle, deux squelettes d’enfants seront découverts dans le Norfolk. Le premier, près de Swaffham, sur un site de fouilles archéologiques datant de l’Antiquité – en ces temps reculés, Celtes et Romains enterraient parfois sous les murs de leur maison le corps d’un bambin en guise d’offrande aux Dieux –, et le second dans l’une des plus vielles rues de Norwich, où un manoir victorien qui a jadis servi d’orphelinat est sur le point d’être entièrement démoli pour faire place à 75 appartements de luxe.

Héroïne attachante

Dirigeant le service d’archéologie médico-légale à l’université du North Norfolk, l’experte en datation d’ossements Ruth Galloway sera ainsi chargée de déterminer officiellement si les restes de ce deuxième enfant appartiennent aussi à l’époque des sacrifices celto-romains ou s’ils sont relativement récents. Et, grâce à l’aide de l’inspecteur principal Harry ­Nelson, qu’elle a eu la chance de côtoyer plus intimement dans le précédent tome de cette série (Les Disparues du marais), Ruth n’hésitera pas à faire fi de ses nausées matinales pour mettre au jour les circonstances étranges de cet infanticide.

Un polar dont l’héroïne est ­particulièrement attachante parce qu’en plus d’être accro à la ­malbouffe, elle n’a rien à voir avec les pulpeuses enquêtrices qu’on a ­l’habitude de croiser.