/sports/opinion/columnists
Navigation

Un camp décevant

L’organisation du CH devrait laisser jouer Alex Galchenyuk en compagnie de Jonathan Drouin et Max Pacioretty.
Photo d'archives, Martin Chevalier L’organisation du CH devrait laisser jouer Alex Galchenyuk en compagnie de Jonathan Drouin et Max Pacioretty.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a été incapable de trouver le partenaire idéal pour Shea Weber, les jeunes de l’organisation n’ont pas réalisé l’opportunité en or qu’ils avaient de se tailler une place avec l’équipe et on refuse de donner une chance à Alex Galchenyuk de jouer avec Jonathan Drouin et Max Pacioretty. Peu importe de quel angle on l’analyse, le camp d’entraînement du Canadien est une véritable déception.

Évidemment, la direction du Tricolore n’en parlera pas ouvertement, car c’est évident qu’on veut demeurer le plus positif possible en vue de la saison régulière qui débute sous peu. Toutefois, il est clair qu’entre quatre murs, Claude Julien et Marc Bergevin sont déçus.

Pour moi, la plus grande déception est sans contredit le manque de hargne flagrant des jeunes de l’organisation qui avaient une chance de décrocher un poste dans la LNH. Malheureusement, les Michael McCarron, Jacob De La Rose et Nikita Scherbak de ce monde ont lamentablement échoué.

Il n’y a pas 100 000 façons d’impressionner la direction d’une équipe. On a l’impression que les jeunes sont tellement préoccupés à ne pas être pris hors position qu’ils oublient que l’atout principal d’un joueur dans le hockey d’aujourd’hui, c’est de patiner.

Ces déceptions viennent donc exposer un problème majeur chez le Canadien, soit celui du recrutement et du développement. La qualité première d’une organisation en santé, c’est la transition. Quand un joueur part, un autre arrive.

Toutefois, outre Charles Hudon dont le poste sera assurément confirmé dans les prochains jours, le Tricolore n’a pu trouver des joueurs pour pallier les pertes de joueurs importants.

QUI JOUERA AVEC WEBER ?

Il y a aussi Victor Mete qui a connu un bon camp et je pense que ça lui vaudra l’opportunité de commencer la saison à Montréal.

Toutefois, si c’est avec Shea Weber, le Canadien est dans le trouble. Pas que Mete n’a pas des atouts intéressants, bien au contraire, mais ce serait énorme de demander à un jeune de 19 ans d’affronter les meilleurs trios adverses, soir après soir.

Pour l’instant, il semble que Jeff Petry débutera l’année avec Karl Alzner qui, soit dit en passant, connaît un camp bien ordinaire, tout comme Jordie Benn. Pour le reste, Jakub Jerabek n’a rien démontré d’extraordinaire, Joe Morrow et Mark Streit encore moins tandis que Brandon Davidson a été une déception totale malgré le fait que la porte était grande ouverte dans son cas.

Encore une fois, et je le répète, certains membres de l’état-major, qui ont conseillé l’acquisition de certains de ces hockeyeurs, devront rendre des comptes. Puisqu’en ce moment, le Tricolore fait, au mieux, du surplace.

GALCHENYUK

Maintenant, parlons d’Alex Galchenyuk. Il ne connaît pas le meilleur camp d’entraînement de sa carrière, j’en conviens.

Par contre, jamais il n’a débuté un match hors concours à la droite de Jonathan Drouin et Max Pacioretty et, ça, j’ai du mal à me l’expliquer. Je comprends ce qu’on veut faire avec Brendan Gallagher, on veut un joueur qui fonce au filet et qui crée de l’espace pour ses coéquipiers.

Par contre, un joueur de talent veut jouer avec des joueurs de talent. Drouin est un passeur exceptionnel et il doit jouer avec deux ailiers qui savent se placer pour marquer des buts.

Rien contre Gallagher, mais il enlève aussitôt une option pour Drouin quand il fonce, tête baissée, au filet.

Les bons joueurs, il faut les laisser jouer. Qu’on place Galchenyuk avec Drouin et Pacioretty et qu’on lui laisse exprimer son talent.

Par la suite, on essaiera de le « coacher ».

- Propos recueillis par Kevin Dubé

 

Les échos de Bergie

UNE RELÈVE DÉFICIENTE

Si Victor Mete ne parvient pas à se tailler une place avec le grand club, le Canadien ne comptera sur aucun défenseur qu’il a repêché. Shea Weber, Jeff Petry, Jordie Benn et Brandon Davidson ont été acquis par voie de transaction tandis que Jakub Jerabek, Joe Morrow et Mark Streit ont signé des contrats en tant qu’agents libres. Bon, vous pourrez toujours me dire que Mark Streit est un produit du Tricolore... Mais tout ça expose encore plus que la relève du Canadien est tout à fait déficiente et que des questions doivent se poser sur le personnel en place depuis plusieurs années.

LEHKONEN SAUVE LA MISE

En parlant de relève déficiente, le repêchage de 2013 n’a pas aidé à régler ce problème. Le Canadien disposait d’un choix de premier tour et de trois de deuxième ronde. On était en droit de s’attendre à ce que l’équipe puisse garnir de façon intéressante sa banque d’espoirs. Au final, avec ses trois premiers choix, les 25e, 34e et 36e au total, le Canadien a choisi Michael McCarron, Jacob De La Rose et Zachary Fucale... Heureusement, avec son dernier choix de deuxième ronde, Trevor Timmins et son équipe ont jeté leur dévolu sur Artturi Lehkonen. Mais, à mes yeux, il n’y a rien de gratifiant dans ce choix. Pourquoi ne pas l’avoir pris plus haut ? Pour moi, un recruteur qui se vante d’avoir repêché un joueur dans les rondes tardives qui a finalement eu un impact dans la LNH n’a aucun mérite. Il est simplement chanceux d’être toujours en poste.

LES FRÈRES GÉLINAS

Éric Gélinas n’a toujours pas signé de contrat avec le Canadien, et tout indique que, s’il désire poursuivre sa carrière dans l’organisation, il devra le faire avec le club-école à Laval. Selon moi, il s’agirait de la meilleure avenue pour le défenseur québécois, qui pourrait obtenir beaucoup de temps de glace dans les mineurs, tout en demeurant au Québec. D’ailleurs, j’ai bien connu son frère, Karl. Le lanceur des Capitales de Québec avait participé à la série Montréal-Québec et il jouait à la défense pour l’équipe de la Vieille Capitale, que je dirigeais. Une excellente personne, d’ailleurs. Je me souviens que je l’avais brassé à un certain moment pendant la série, et il avait été un rouage important de notre victoire par la suite.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.