/weekend
Navigation

Michel Jasmin: «ce n’est pas mon choix»

À 72 ans, Michel Jasmin espère un retour à la télé

Michel Jasmin
Photo Chantal Poirier Michel Jasmin

Coup d'oeil sur cet article

Sept ans après la fin de son émission à TVA, Michel Jasmin vit toujours dans l’espoir ­d’effectuer un retour à la télé. « J’ai été choyé par mon métier, mais je veux l’être encore. Et je ne crois pas que mon âge puisse être un obstacle, car les diffuseurs ont finalement compris que dans le milieu de l’information, des cheveux gris et des cheveux blancs sont synonyme de crédibilité. »

En couple depuis cinq ans, Michel ­Jasmin est plutôt casanier et même s’il assiste de temps à autre à des spectacles, il passe le plus clair de son temps chez lui, à L’Île-des-Sœurs, à regarder la télévision et à lire. Il est clair qu’il espère toujours qu’une proposition lui soit faite pour effectuer un retour à la télévision ou pour faire de la radio.

« On me demande souvent comment il se fait qu’on ne me voie plus à la télé, ou pourquoi je ne veux plus en faire. Ça me fait un peu de peine parce que je n’y suis pour rien, ce n’est pas mon choix. Je suis disponible et ça va arriver quand ça va arriver. Je constate la force des réseaux sociaux et j’ai peut-être le projet de faire des entrevues sur internet, mais il est clair que j’aimerais avant tout animer une émission de variétés qui aurait une facture différente, une nouvelle approche », précise celui qui célébrera en 2018 ses 50 ans de carrière.

Au cours des dernières années, ­l’animateur s’est assuré de garder le contact avec ses fans en étant actif sur les réseaux sociaux. « Je parle beaucoup aux gens sur Facebook, il est très important pour moi d’avoir ce lien avec le public. Et puis, comme je travaillais beaucoup quand j’avais mon émission, je n’avais pas l’occasion d’aller au cinéma et je fais maintenant du rattrapage. Le côté passif de ce qui m’arrive depuis sept ans a eu cet aspect bénéfique de me permettre de me remettre à jour en termes de films et de séries télé. »

Une vie de hauts et de bas

Victime d’un accident d’automobile l’ayant rendu paraplégique en 1973, l’animateur avoue que sa vie n’a pas été de tout repos et qu’il a traversé des moments très difficiles. « Écoute, j’avais 28 ans au moment de l’accident, et je faisais cinq heures de sport chaque jour », confie-t-il. Puis, en 2005, il a dû se résoudre à se faire amputer le pied droit.

Il n’en était pas à son premier mauvais tour du destin. L’animateur a connu des années difficiles après qu’il a été remplacé par Alain Choquette à Coup de pouce télé, qui était diffusé à TQS, en 1990. Durant 10 ans, il s’est retrouvé sans boulot avant d’être rapatrié par TVA.

« Ça a été la déprime totale durant ces années, j’ai difficilement accepté d’avoir été remplacé à l’émission. Je ne prenais pas d’alcool avant, ou à peine », dit-il. Mais c’est à ce moment qu’il a sombré dans une période qu’il qualifie ­d’autodestructrice, combinant l’alcool et les médicaments. Découragé, il a songé à tout laisser tomber.

« Il m’est arrivé de lever les yeux vers le ciel, au cas où Il serait là, et de lancer : “Lâche-moi. Il me semble que depuis 43 ans, j’ai eu tout ce que je pouvais avoir, alors donne-moi une petite chance maintenant” », confie-t-il. « Par contre, je suis obligé, en espérant qu’Il soit là et qu’Il m’entende, de lui dire que depuis 43 ans, il a fait en sorte qu’il m’arrive aussi des choses absolument extraordinaires. Je pense aux émissions que j’ai eu l’occasion d’animer, avec des cotes d’écoute absolument ­faramineuses, ça a été un cadeau de la vie extraordinaire. »

Des artistes généreux

Michel Jasmin a animé quantité d’émissions à la télévision, dont son talk-show à TVA qui rejoignait plus de deux millions de téléspectateurs. On rappelle souvent qu’il a été le premier animateur télé à avoir présenté Céline Dion au public québécois, en 1981. « Si les gens se rappellent ça, c’est correct. Mais il y a eu d’autres choses dans ma vie et très souvent, ce sont les artistes qui me le rappellent. Mario Pelchat, entre autres, m’a déjà dit qu’il avait fait sa première émission de télé avec moi. »

Reconnu pour sa gentillesse, Michel dit être devenu un meilleur animateur et surtout une meilleure personne à réaliser toutes ces entrevues. Et il a encore en tête de nombreuses entrevues mémorables, notamment du passage de Thérèse Dion, la mère de Céline, sur son plateau. « En début d’émission, elle a décidé qu’elle allait nous raconter les dernières minutes de son mari Adhémar. Elle s’est lancée, ça a duré une vingtaine de minutes, et après l’émission, elle m’a dit : “Tu sais Michel, ce que je t’ai raconté là, il n’y a personne dans ma famille qui sait ça. Il y a ma fille Denise qui a vécu ça avec moi, quand Adhémar est parti, et mes autres enfants ne savent pas ce qui s’est passé, ils vont l’apprendre en regardant l’émission.” J’avais le motton dans la gorge, je me demandais ce que j’avais fait pour mériter une telle confiance d’une personne qui venait de me raconter ces instants-là qui sont tellement personnels et qui n’avaient pas été provoqués », se souvient-il.

 

Michel Jasmin (à gauche) et Edward Rémy (à droite), 
à l’émission culturelle Bon dimanche, en 1975.
Photo courtoisie
Michel Jasmin (à gauche) et Edward Rémy (à droite), à l’émission culturelle Bon dimanche, en 1975.
Michel Jasmin, Céline Dion et 
Pierre Lalonde, à l’émission de ce 
dernier, en juin 1983.
Photo d'archives
Michel Jasmin, Céline Dion et Pierre Lalonde, à l’émission de ce dernier, en juin 1983.
Michel Jasmin et Michel Louvain 
aux fiançailles de Michèle Richard.
29 mars 1989.
Photo d'archives
Michel Jasmin et Michel Louvain aux fiançailles de Michèle Richard. 29 mars 1989.
Michel Jasmin, Marie-Josée Taillefer et 
René Simard au mariage de Céline Dion, le 18 décembre 1994.
Photo d'archives
Michel Jasmin, Marie-Josée Taillefer et René Simard au mariage de Céline Dion, le 18 décembre 1994.

 

Michel Jasmin en 6 points

  • Michel Jasmin est né le 13 août 1945.
  • Il a fait ses débuts à la radio de Saint-Jérôme, en 1968, à titre de journaliste et de ­lecteur de nouvelles.
  • Le 11 novembre 1973, il est victime d’un accident ­d’automobile et il devient paraplégique. Michel était alors l’un des animateurs-vedettes du réseau Radiomutuel.
  • Bonsoir le monde, Michel Jasmin et Variétés Michel Jasmin comptent parmi les nombreuses émissions qu’il a animées.
  • Convaincu que Céline Dion ferait « un malheur » à son émission, Michel a accepté de la recevoir le 19 juin 1981, alors qu’il avait l’habitude de ne présenter au public que des personnalités connues.
  • Au cours de sa carrière, Michel estime avoir réalisé plus de 16 000 entrevues.