/news/society
Navigation

Sept Québécoises en lice pour Miss Univers

Jamais une jeune femme de la province n’a représenté le pays à ce concours annuel

Coup d'oeil sur cet article

Sept Québécoises espèrent être élues Miss Univers Canada et ainsi devenir la première représentante de la province à représenter le pays à la compétition internationale qui aura lieu à Phoenix en novembre.

Depuis le retour de la compétition en 2003, aucune Québécoise n’est parvenue à remporter les grands honneurs de Miss Univers Canada. En fait, 13 des 14 premières gagnantes étaient issues de l’immigration.

Déterminée à écrire l’histoire, Amély Poulin, d’East Angus, près de Sherbrooke, a consacré les derniers mois à sa préparation. Elle a mis beaucoup d’énergie à apprendre les pas et est à confectionner sa robe aux couleurs du Canada.

« J’ai eu des offres d’emploi dans mon domaine, mais j’ai choisi de consacrer tout mon temps au concours. Mes parents sont un peu découragés, rigole la bachelière en communication de 22 ans. Je souhaite pouvoir représenter mon pays. Je trouve que je représente bien ses valeurs. »

La compétition a débuté samedi dernier. Les candidates devront participer à plusieurs épreuves et activités pendant toute la semaine. La gagnante sera connue le samedi 7 octobre.

Pas juste un concours de beauté

Plusieurs des candidates se sont réjouies de constater que le concours de Miss Univers n’est pas uniquement un concours de beauté. En fait, aucun point n’est attribué sur des critères de beauté. On s’intéresse davantage à la grâce, à la personnalité, à l’éducation, ainsi qu’à l’implication sociale des candidates.

« Ce concours est fait pour moi. Je donne aux gens autour de moi dès que j’en ai la chance. J’essaie d’être là pour tout le monde et de les aider du mieux que je peux. Pour la première fois de ma vie, je fais quelque chose pour moi seulement », commente Alexandra Beaulieu, directrice des ventes pour Mary Kay dans la région de Québec.

Le simple fait de faire partie des 60 finalistes au Canada représente beaucoup pour certaines candidates. C’est le cas d’Amanda Casavant, une étudiante à l’Université Concordia.

« La possibilité de rivaliser dans le concours Miss Univers Canada est quelque chose d’énorme pour moi. C’est la chance de faire la différence, de montrer mes vraies valeurs et ma vraie personnalité en plus de rencontrer des femmes extraordinaires. Je suis très reconnaissante. »

Jennifer Daou, une téléphoniste de Laval, Nadia Lavoie, une infirmière de Chicoutimi, Andy Rahi, une entrepreneure de Montréal, et Shany Bolte, une étudiante de Montréal, sont les autres finalistes québécoises au concours Miss Univers Canada.

Miss univers Canada

17 à 28 ans : Âge pour être admissible au concours

Plus de 3000 Canadiennes se sont inscrites au concours cette année

7 octobre : Date où l’identité de la nouvelle Miss Univers Canada sera connue