/news/currentevents
Navigation

Accident impliquant Martin Pouliot: la victime «est cassée, déchirée»

Une longue réhabilitation attend la victime de l’accident dans lequel est impliqué l’animateur Martin Pouliot.
Photo Guy Martel Une longue réhabilitation attend la victime de l’accident dans lequel est impliqué l’animateur Martin Pouliot.

Coup d'oeil sur cet article

Une longue réhabilitation attend la victime de l’accident dans lequel est impliqué l’animateur Martin Pouliot, qui a été accusé de conduite avec les capacités affaiblies lundi. Une situation que dénonce grandement le conjoint de la femme de 37 ans.

«Je ne peux pas croire qu’en 2017, avec toutes les ressources que l’on a, que ça arrive encore», s’indigne le conjoint de la victime de l’accident.

L’homme a préféré taire son identité.

La mère de famille venait de terminer son quart de travail en tant que conductrice pour le Réseau de transport de la capitale (RTC). «Elle venait d’avoir sa permanence au RTC, ça ne faisait même pas une semaine. Elle avait commencé à travailler là il y a environ trois mois», explique-t-il.

Longue réhabilitation

Bien que la vie de la mère de garçons de 5 et 6 ans ne soit plus menacée, une très longue réhabilitation l'attend.

«Elle va très mal, elle est traumatisée. Elle est cassée, déchirée. Elle est consciente, mais maganée, se désole son conjoint. Elle a eu une déchirure du diaphragme sous la force de l’impact. Son estomac s’est retrouvé où sont ses poumons», explique-t-il.

La femme doit subir une intervention vendredi pour la hanche.

«Elle souffre énormément. Elle n’a pas le droit de boire, de manger et elle ne peut pas bouger», poursuit-il.

Marquée à jamais

Son conjoint croit qu’elle se rétablira, mais elle restera marquée à jamais. «Les séquelles qu’elle conservera sont surtout psychologiques. Elle n’arrive pas à dormir plus de deux minutes. Elle se réveille en sursaut et quand elle dort un peu, elle gémit, elle crie, elle bouge et elle tremble», énumère le père de famille.

Selon lui, sa conjointe n’a aucun souvenir de l’événement.

«Elle n’a rien vu aller. À la vitesse qu’il allait... et lui non plus, il n’a rien vu. Il n’a même pas ralenti. Je suis allé sur les lieux de l’accident et il n’y n’avait pas de trace de freinage», déplore-t-il.

Il en rajoute au micro de Maurais à Radio X

Invité au micro de Dominic Maurais à CHOI Radio X, le conjoint de la victime en a rajouté, considérant l’accident qu’a causé Martin Pouliot avec les facultés affaiblies, «d'agression armée».

«Armé d’un véhicule, avec de la boisson, vitesse excessive, il a failli la tuer», a-t-il déploré.

Il a d'ailleurs peine à concevoir que l’animateur Martin Pouliot soit libre à l’heure actuelle.

«Ma conjointe, c’est elle qui est en prison [...] C’est totalement aberrant qu’il soit dehors aujourd’hui en train de siroter son café dans le confort de sa maison, pis que ma conjointe soit emprisonnée dans un lit d’hôpital.»

L’homme qui souhaite taire son identité espère que Martin Pouliot écopera de la peine maximale. Selon lui, la population doit se mobiliser pour éviter que d’autres drames liés à l’alcool au volant ne surviennent à nouveau.

«Plaider coupable, c’est la seule chose qu’il a à faire. On ne se le cachera pas, les preuves sont contre lui. [...] C’est totalement un manque de jugement. Imbécile total. Un jeune de 20 ans qui n’a aucune expérience dans la vie, ça ne pardonne pas des erreurs comme ça, mais c’est peut-être plus une raison de faire une erreur comme ça quand tu n’as pas d’expérience dans la vie. Mais une personne de 46 ans, avec sa supposée intelligence, ne peut pas penser de rouler à fond de train dans une zone de 50, bien saoul, d’aller puncher une mère de famille qui revenait du travail tout bonnement.», a-t-il ajouté en affirmant que «rien ne peut réparer» ce qu’il a causé.