/finance/news
Navigation

Bien choisir son système d’alarme pour la maison

Bien choisir son système d’alarme pour la maison
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un système d’alarme est une protection intéressante pour votre résidence. Il vous assure la paix d’esprit lorsque vous êtes hors de chez vous et réduit le risque de vol.

Vous y pensez, mais ne voulez pas vous lancer dans une installation complexe ? Sachez que la technologie a beaucoup évolué ces dernières années et que les possibilités offertes sont des plus intéressantes.

Les fournisseurs

Il existe quatre grands fournisseurs de services de sécurité : Fluent, ADT, qui a acquis Protectron, Stanley et Chubb. Chacun fait appel à des installateurs couvrant différentes régions. C’est avec ces installateurs que vous ferez affaire. Lorsque vous comparez des soumissions, assurez-vous donc de faire appel à des installateurs de différentes entreprises, question de ne pas comparer la même solution !

Chaque grand fournisseur a sa centrale de surveillance 24/7 à laquelle est connectée votre maison. C’est cette centrale qui appellera les services d’urgence si votre alarme venait à se déclencher. Assurez-vous donc de sa fiabilité et idéalement de sa proximité.

La technologie

Les nouveaux systèmes d’alarme communiquent avec internet par une connexion cellulaire. Les voleurs ne peuvent donc plus se contenter de couper votre fil de téléphone pour le désactiver. Peut-être pourrez-vous même dire adieu à votre ligne fixe ?

Les différents équipements se connectent, quant à eux, au panneau de contrôle via la technologie sans fil Z-Wave. Selon Jean-Claude Silva, président de Umbra Secur, il s’agit d’une solution simple pour se familiariser avec la domotique, alors que vous pourrez ensuite ajouter divers équipements utilisant cette même technologie et disponibles dans les grandes surfaces (lumières et thermostats intelligents, chaîne stéréo, détecteurs de fuites d’eau, etc.), et en regrouper la gestion à même l’application mobile de votre système d’alarme.

Bien que chaque compagnie semble offrir sa propre application mobile, la plupart reposent sur le logiciel Alarm.com, une solution répondant aux plus hauts standards de cryptage.

Certains appareils, comme les caméras, se connectent par ailleurs aussi à votre réseau Wi-Fi pour sauvegarder les images capturées en ligne. Attention à la consommation de données !

Quelques gadgets intéressants

Plusieurs nouveaux équipements de sécurité s’ajoutent aux classiques contacts de portes, détecteurs de mouvement et caméras.

On trouve aussi des serrures électroniques et même des sonnettes de porte avec caméra, des options permettant de voir qui se trouve à votre porte en votre absence (la sonnette sonne sur votre téléphone) et de débarrer à distance au besoin.

Pour les amateurs de domotique, il est aussi possible de programmer le système afin qu’il active ou désactive certains équipements lorsque vous arrivez à quelques mètres de votre résidence. Il pourra également allumer vos lumières à des heures précises pour que votre maison ait l’air habitée, par exemple.

Combien ça coûte ?

Pour un forfait de base, incluant deux contacts de portes et quatre détecteurs de mouvement, plus le lien 24/7 avec la centrale et le panneau de contrôle, la mensualité tourne autour de 40 $ pour des ententes variant de 36 à 60 mois. Ajoutez à cela des frais d’installation de 300 à 500 $, selon l’entreprise.

Vous devenez propriétaire des équipements à la signature, à l’image des téléphones offerts avec une entente mobile, mais vous paierez une pénalité si vous annulez votre contrat avant terme.

Conseils

  • Appelez votre assureur pour l’aviser que vous installez un système d’alarme. Cela fera normalement baisser votre police, ce qui permet de couvrir une partie de la mensualité.
  • Optez pour un système d’alarme sans fil qui sera plus sécuritaire et ne requerra pas que vous ayez une ligne téléphonique de maison.
  • N’hésitez pas à négocier votre forfait de système d’alarme, votre fournisseur peut souvent diminuer la durée du contrat ou diminuer vos frais d’installation.