/finance/business
Navigation

Recours collectifs intentés contre Ford en Ontario et au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les tribunaux ont accepté d’entendre une action collective au Québec et en Ontario contre la compagnie Ford concernant une odeur d'échappement qui pourrait se retrouver dans l'habitacle des véhicules.

Plusieurs modèles vendus et loués au Canada sont ciblés par la poursuite : les Ford Explorer (2011 à 2015), Ford Edge (2011 à 2013) et Lincoln MKX (2011 à 2013).

«La Cour de l'Ontario et la Cour du Québec n'ont pas statué quant à la véracité ou au fond des réclamations ou des moyens de défense de l'une ou l'autre des parties», a précisé dans un communiqué la firme juridique Blake, Cassels & Graydon.

Tous les propriétaires ou locataires actuels ou anciens d'un véhicule visé par le recours collectif pourraient bénéficier du règlement qui pourrait avoir lieu. La firme a spécifié que le constructeur niait toutes les allégations formulées dans ces actions.

En cas d’approbation du règlement par les cours, «Ford remboursera certains frais remboursables engagés pour des réparations visant à éliminer l'odeur d'échappement dans votre véhicule visé par le recours collectif».

Une audience conjointe doit se tenir simultanément, le 19 janvier prochain, devant les deux tribunaux afin de déterminer si le règlement doit être approuvé ou non.

Pour plus d’information : www.ReglementFordExplorer.com