/entertainment/tv
Navigation

Pas d’inquiétude pour District 31

Les producteurs ont bon espoir de conserver leur auditoire

Pas d’inquiétude pour District 31
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les commentaires des téléspectateurs qui, en état de choc, ont passé le week-end à répéter qu’ils abandonneraient District 31 si Luc Dionne faisait mourir Nadine, n’inquiètent pas vraiment Radio-Canada.

Surprenant ? Pas vraiment.

Après avoir regardé les quatre épisodes du drame policier au programme cette semaine, on comprend le diffuseur, Fabienne Larouche et Michel Trudeau (Aetios Productions) d’entrevoir la suite avec confiance. Car derrière cet accident en apparence bête et cruel se cache quelque chose de beaucoup plus grand. Et nous sommes prêts à parier que vous serez (très) nombreux à vouloir résoudre ce mystère.

Pas d’inquiétude pour District 31
Photo courtoisie

 

Prévu depuis le début

Fabienne Larouche sait comment les téléspectateurs se sentent à la suite du décès de Nadine, un personnage attachant et charismatique brillamment interprété par Magalie Lépine-Blondeau. La productrice dit avoir vécu la même chose avec plusieurs séries qu’elle regarde, dont Game of Thrones.

« Après certains épisodes, je sautais dans mon salon, raconte-t-elle. Les gens sont bousculés. Je sais. Mais on regarde une série parce qu’on veut être touché, on veut rire, on veut pleurer... Il faut faire réagir le téléspectateur, parce que, sinon, il s’endort et c’est fini. »

Le sort de Nadine était jeté depuis septembre... 2016, révèle le directeur des dramatiques de Radio-Canada, André Béraud. Son décès tragique, prévu par l’auteur Luc Dionne, n’aura pas été vain, puisqu’il sonne le point de départ d’une intrigue qui teintera toute la série : des figures haut placées voulaient-elles empêcher la lieutenante-détective bien-aimée de témoigner à cette fameuse commission d’enquête publique ? À suivre...

« C’était tricoté dans l’histoire, indique M. Béraud. Les gens vont comprendre à quel point ça pousse l’intrigue encore plus loin. »

Pas d’inquiétude pour District 31
Photo courtoisie

 

Nouveau personnage

Puisque la vie (fictive) continue, voici quelques détails concernant les prochaines semaines de District 31 : une prénommée Geneviève, jouée par Christine Beaulieu (Le mirage), viendra remplacer Isabelle (Hélène Bourgeois-Leclerc) aux crimes sexuels durant sa suspension. Fabienne Larouche parle d’une enquêteuse colorée, énergique et sexy.

Quant au futur remplaçant de Nadine, il s’agit d’un personnage déjà connu des téléspectateurs. Enfin, Luc Picard quittera bel et bien la série au printemps... Ne vous attachez pas trop !