/weekend
Navigation

De chanteuse pop à mère de quatre enfants

De chanteuse pop à mère de quatre enfants
Photo CHANTAL POIRIER

Coup d'oeil sur cet article

Au début des années 2000, les États-Unis avaient Britney Spears et Christina Aguilera. Le Québec, lui, pouvait compter sur la jeune Ève. Après avoir connu du succès au sein des Baby Spice et ensuite en solo, la chanteuse a complètement délaissé la musique, il y a une dizaine d’années.

Que lui est-il arrivé depuis ? Le Journal l’a rencontrée.

Nous rencontrons Ève Dyotte dans un restaurant tout près des anciens studios de MusiquePlus, où elle travaille désormais depuis huit ans. Âgée de 31 ans, elle est conseillère publicitaire chez Groupe V Média, qui englobe les stations V, MusiquePlus et Max.

« Je suis entrée par une des représentantes que je connaissais, dit-elle. Je m’occupe entre autres de vendre de la publicité, des concours et des commandites pour la région de Montréal. V est une station que j’adore. Je l’ai tatouée sur le cœur. »

De chanteuse pop à mère de quatre enfants
Photo COURTOISIE Ève Dyotte

 

Les Baby Spice

Pourtant, si l’on remonte 20 ans en arrière­­, la jeune Ève ne se voyait pas faire autre chose qu’une carrière de chanteuse. Dès l’âge de neuf ans, elle avait été happée par le métier en participant à des spectacles au sein des Baby Spice.

« C’était en 1996. J’étais déjà fan des Backstreet Boys et un nouveau groupe venait d’arriver : les Spice Girls. On était cinq filles qui se tenaient ensemble en dehors des cours de danse. On s’est mises à les imiter. »

De fil en aiguille, les jeunes ont donné des spectacles à Saint-Constant, puis dans les magasins Eaton. « Un producteur de spectacles a décidé de pousser ça plus loin. On a fait la tournée des festivals. En trois ans, on a dû donner 300 spectacles. »

Après que Ginger Spice a quitté elle-même les Spice Girls, Ève Dyotte a décidé d’en faire de même, quelques mois plus tard, avec les Baby Spice. « J’avais 12 ans et je voulais faire autre chose. »

De chanteuse pop à mère de quatre enfants
Photo COURTOISIE Ève Dyotte

 

Un deuxième album moins bien reçu

Remarquée par Eduardo Da Costa, le gérant de Marie-Chantal Toupin à l’époque, au Show Harley, Ève a tra­vaillé avec lui sur son premier album, Danse avec moi. « La chanson titre a monté super vite dans les palmarès en région. Mais elle n’a jamais joué à Montréal », dit-elle.

En tout, plus de 20 000 albums ont été vendus. Pour le deuxième disque, Ève a décidé de changer de compagnie de disques. « Nous avons aussi décidé de changer de style, en allant vers l’urbain, selon les tendances. »

La sortie a été un échec en 2006, l’album ne s’étant vendu qu’à 5000 exemplaires. À l’époque, Ève était prise en plein tourbillon de Star Académie. « Ç’a tout chamboulé le marché », dit-elle. Eh non, elle n’a jamais pensé aller faire les auditions de Star Académie, car elle était déjà une artiste établie.

De chanteuse pop à mère de quatre enfants
Photo COURTOISIE Ève Dyotte

 

La première partie de Rihanna

Cette même année, Ève a vécu un moment mémorable en étant invitée, à la dernière minute, à participer au Festival des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu le même soir que Rihanna.

« La veille du spectacle, lors du test de son, l’équipe du spectacle s’était aperçue que Rihanna ne faisait qu’un spectacle de 45 minutes, au lieu des 90 minutes prévues. La directrice du spectacle m’a appelée le lendemain après-midi pour me demander si j’étais disponible pour faire un show de 45 minutes après Rihanna. J’ai monté un spectacle rapidement. Maintenant, je m’amuse à dire que Rihanna a déjà fait ma première partie ! (rires) »

Mère de famille

Parce qu’elle ne voyait pas d’avenir pour sa carrière, et qu’elle souhaitait bientôt s’établir et fonder une famille, Ève a décidé de laisser le milieu de la musique. Elle était alors au début de la vingtaine. C’est au même moment qu’elle a rencontré son conjoint, avec qui elle vit toujours le parfait bonheur.

Après avoir donné naissance à deux enfants, de quatre et trois ans, la jeune maman a accouché de jumeaux, il y a 18 mois. « Cette grossesse-là était une surprise, dit-elle. Il a fallu changer bien des choses. Mais tout va bien aujourd’hui ! »

Ève en en 7 points

  • Elle est née le 7 novembre 1986 à LaSalle. Elle est la cadette d’une famille de trois enfants.
  • En 1995, à l’âge de 9 ans, elle fait ses débuts sur scène avec les Baby Spice. Elle campe alors le rôle de Ginger Spice.
  • Trois ans plus tard, elle quitte le groupe pour relever de nouveaux défis. Elle poursuit ses cours de danse.
  • En 2003, elle lance son premier album solo, Danse avec moi. Le disque, qui comprend le succès Si tu m’aimes, se vend à plus de 20 000 exemplaires.
  • En 2006 paraît son deuxième album, À la vie, à la mort. Le disque marque un virage vers un style plus urbain. Il ne se vend qu’à 5000 exemplaires. Peu de temps après, Ève décide de mettre fin à sa carrière musicale.
  • Après avoir suivi un cours en marketing, elle est engagée à TQS, qui devient V quelques mois plus tard. Depuis 8 ans, elle travaille à la station comme conseillère publicitaire.
  • Entre-temps, l’ancienne chanteuse a aussi fondé une famille. Elle a quatre enfants (trois garçons et une fille), de 18 mois à quatre ans et demi.