/news/politics
Navigation

Coderre et Plante s’affrontent en anglais

Les deux principaux candidats à la mairie de Montréal, Valérie Plante et Denis Coderre.
Photo d'archives TOMA ICZKOVITS Les deux principaux candidats à la mairie de Montréal, Valérie Plante et Denis Coderre.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les deux principaux candidats à la mairie de Montréal, Denis Coderre et Valérie Plante, se sont écorchés sur plusieurs sujets lors d’un débat en anglais tenu dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

Construction, pitbull, transports en commun, Formule E; les points de discorde ont été nombreux entre les deux candidats au cours du débat présenté sur les ondes de CTV News.

D’entrée de jeu, le maire sortant a défendu son bilan en matière de travaux routiers, faisant valoir que la multiplication du nombre de chantiers est une situation «difficile à court terme pour d’importants bénéfices à long terme».

Sa rivale a répliqué en affirmant que les Montréalais sont peut-être prêts à faire des sacrifices, mais que les travaux devraient être moins organisés pour moins nuire aux commerçants.

Sur le plan du transport en commun, la chef de Projet Montréal a mis de l’avant son projet de créer une ligne rose dans le métro qui traverserait la ville en diagonale entre Lachine et Montréal-Nord. De son côté,

M. Coderre a laissé entendre que l’arrivée des nouvelles voitures Azur dans le métro et du Réseau électrique métropolitain amélioreront déjà grandement le transport en commun dans la métropole.

Le maire sortant a aussi défendu sa décision d’interdire les chiens de type pitbull. «Nous n’haïssons pas les chiens. Nous disons que la sécurité du public passe avant tout», a-t-il clamé tandis que Mme Plante critiquait sa gestion du dossier.

Questionné par Valérie Plante, le maire sortant a refusé d’indiquer ce qu’il ferait si jamais il est battu aux élections, le 5 novembre. «Je vais être le maire», s’est-il exclamé avant d’ajouter qu’il n’est pas candidat pour devenir chef de l’opposition.

Il s’agissait du deuxième et dernier débat entre les candidats à la mairie de Montréal, après celui organisé en français par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain la semaine dernière .

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.