/news/politics
Navigation

Les libéraux l’emportent dans Lac-Saint-Jean

Le candidat du PLC et son rival bloquiste se sont livré une chaude lutte

Le candidat libéral de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert a célébré sa victoire qui s’est concrétisée en fin de soirée
Photo stéphane bouchard Le candidat libéral de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert a célébré sa victoire qui s’est concrétisée en fin de soirée

Coup d'oeil sur cet article

DOLBEAU-MISTASSINI | Le Parti libéral du Canada a remporté l’élection partielle pour succéder à Denis Lebel dans la circonscription de Lac-Saint-Jean après une chaude lutte menée contre le Bloc québécois, lundi soir.

L’opération charme menée par le premier ministre Justin Trudeau – venu prêter main-forte à son candidat pendant deux jours la semaine dernière – a donc porté des fruits.

Richard Hébert possédait une importante avance de plus de 4000 votes sur chacun de ses rivaux. Au moment de mettre sous presse, il avait obtenu 38,1 % des voix.

Le conservateur Rémy Leclerc, ex-bras droit du député sortant Denis Lebel, récoltait environ 25 % du vote, tandis que la néo-démocrate Gisèle Dallaire, deuxième lors de l’élection générale de 2015, avait 11,8 % des voix. Le Parti vert fermait la marche avec environ 1,3 %.

La région du Lac-Saint-Jean n’a pas été représentée par un libéral depuis 1980. À cette époque, le chef du parti n’était nul autre que Pierre-Elliott Trudeau.

Mettre le paquet

Les quatre principaux partis fédéraux avaient pourtant mis le paquet pour remporter l’élection partielle dans Lac-Saint-Jean. Le premier ministre a pris une place importante pendant la campagne électorale, apparaissant sur les affiches de Richard Hébert. Il était le seul à se trouver aux côtés de son candidat, tandis que les trois autres principaux partis ont plutôt mis l’emphase sur leur candidat.

Justin Trudeau a passé deux jours dans le comté, pendant lesquels il a pris part à plusieurs bains de foule. Il a visité les principales villes du Lac-Saint-Jean, avec sa femme Sophie Grégoire et leur fils Hadrien.

Le comté Lac-Saint-Jean est un de ceux qui possèdent la plus grande superficie au Canada. Plus de 100 000 personnes y résident, dont 85 000 électeurs répartis dans une trentaine de municipalités.

Alberta

Sans surprise, le conservateur Dane Lloyd a succédé à l’ancienne chef par intérim du Parti conservateur.

Lloyd obtenait entre 75 et 80 % des voix des électeurs et a su maintenir ce résultat tout au long de la soirée, devant le candidat libéral Brian Gold, relégué loin au deuxième rang avec environ 12 % des votes.

Il est un militant de longue date du Parti conservateur, ayant notamment déjà travaillé avec l’ancien ministre Jason Kenney.

Dane Lloyd sera une autre voix à Ottawa pour défendre l’allégement fiscal, des communautés sécuritaires et des solutions aux véritables défis auxquels les familles sont confrontées tous les jours sous...

Mme Ambrose s’est retirée de ses fonctions après avoir dirigé de façon intérimaire le Parti conservateur à la suite de la démission de Stephen Harper.

RÉSULTATS

(au moment de mettre sous presse)

  • Parti libéral du Canada 38,2 %
  • Parti conservateur du Canada 25,0 %
  • Bloc Québécois 23,7 %
  • Nouveau Parti démocratique 11,8 %
  • Le Parti Vert du Canada 1,3 %

Nombre de bureaux de scrutin compilés : 253 sur 264 (95 %).

Participation : 32 712 électeurs (38 %)