/sports/hockey
Navigation

Est-ce d’intérêt public?

Panthers vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Le cas d’Alex Galchenyuk explique en partie pourquoi les agents libres refusent de venir à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Y a-t-il trop de plateformes où l’on peut débattre de sport au Québec? Comme on doit remplir du temps d’antenne et se démarquer des autres dans ce milieu où la compétition est extrêmement féroce, on en arrive parfois à dire des bêtises.

La dernière de ces bêtises est sortie de la bouche de nul autre que de notre Bleuet national, cette semaine. Mario Tremblay a en effet déclaré sur les ondes du 98,5 qu’Alex Galchenyuk aurait eu recours à deux reprises au programme visant à venir en aide aux joueurs de la LNH, programme mis en place pour traiter de problèmes de dépendance à l’alcool ou aux drogues ou d’autres problèmes personnels.

« Une ou deux fois, mais je pense que c’est deux », a indiqué l’ancien joueur et entraîneur-chef du Canadien, aujourd’hui commentateur à la radio et à RDS.

« Une ou deux fois »? « Je pense »? On est loin d’une certitude ici. Et comme on ne discute pas de vulgaires rumeurs d’échanges il est de mise de s’assurer de la véracité de nos propos si l’on souhaite traiter des supposés problèmes personnels d’un joueur, problèmes qui devaient à l’origine être d’ordre confidentiel.

Venant de quelqu’un qui, selon ce qui est ressorti de son récent procès pour conduite avec facultés affaiblies, aurait supplié un policier de lui accorder un passe-droit parce qu’il est une personnalité publique, on s’attendrait à une plus grande sensibilité lorsque vient le temps d’étaler des détails de la vie privée des gens au grand jour.

Depuis, Mario Tremblay s’est fait plutôt discret, tant sur les ondes du 98,5 qu’à RDS. Ces deux médias étant des partenaires majeurs du Canadien, il sera intéressant de voir de quelle façon ils géreront cette situation. Qui plus est, l’opinion publique sympathise largement avec Galchenyuk, d’après ce que l’on peut lire et entendre.

Ironiquement, le 2 juillet prochain, lorsque la plupart des joueurs autonomes sans compensation les plus convoités auront trouvé preneur, nos nombreux commentateurs se demanderont, le plus sérieusement du monde, pourquoi aucun d’entre eux n’a voulu signer un contrat avec le Canadien.

Du-Ver-Nay-Tar-Dif

De toute évidence, le Québécois Laurent Duvernay-Tardif ne donne pas seulement du fil à retordre à ses adversaires sur un terrain de football.

Les descripteurs et analystes américains semblent avoir de la difficulté à prononcer son nom. Lors d’un récent match entre les Chiefs de Kansas City et les Steelers de Pittsburgh, le nouveau duo de la chaîne CBS formé du vieux routier Jim Nantz et de Tony Romo l’a confirmé.

Après avoir été félicité par Romo pour avoir bien prononcé le nom de Duvernay-Tardif, Nantz a blagué qu’il avait dû se pratiquer toute la semaine.

Parlant de Tony Romo, l’ex-quart des Cowboys de Dallas démontre parfaitement qu’il est possible d’effectuer une transition rapide du terrain vers la galerie de presse et d’y exceller.

Contrairement à la plupart de ses homologues, Romo a évolué dans la NFL récemment, et non au cours des années 1980 et 1990. Il connaît les joueurs et entraîneurs actuels ainsi que les stratégies des quarts mieux que quiconque.

En plus d’être fort divertissant, il explique avec une étonnante précision les jeux avant même que ceux-ci ne se déroulent.

Les tweets de la semaine...

twitter.com/DannyJoncas

Retraite bien méritée

L’Impact a peut-être subi une autre défaite à son dernier match de la saison, mais le capitaine Patrice Bernier a toutefois disputé un match dont il se souviendra longtemps, alors qu’il a inscrit un but à sa toute dernière présence dans l’uniforme de l’Impact. Inondé de bons mots depuis dimanche dernier, le principal intéressé s’est dit honoré sur Twitter.

«Montréal, ç’a été un honneur d’avoir été votre capitaine.»


L’événement de l’heure

Après les deux premiers matchs de la Série mondiale, on peut dire que les Dodgers de Los Angeles et les Astros de Houston nous offrent un excellent spectacle. La série semble d’ailleurs attirer l’attention de nombreux curieux qui décident d’assister aux matchs, comme le rapporte Brian McTaggart, qui suit les activités des Astros au quotidien.

«Le propriétaire des Astros est au-dessus de l’abri, à côté de Peyton Manning, Craig Biggio et Kate Upton.»


À court d’excuses

Devant les succès des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, leurs dénigreurs et adversaires ne manquent pas d’imagination lorsque vient le temps de les accuser de tricher. Voilà maintenant que Tom Brady et Bill Belichick contrôleraient la météo. Après la défaite des Falcons, le journaliste Michael Hurley a rapporté les propos du receveur étoile Julio Jones.

« Julio Jones vient d’insinuer que les Patriots ont déclenché des feux d’artifice pour rendre le brouillard encore plus épais. »

À surveiller...

Lance Stroll en direct

Après avoir essuyé de nombreuses critiques de la part d’internautes et de téléspectateurs amateurs de course automobile le week-end dernier, la chaîne RDS diffusera ce dimanche le Grand Prix de Formule 1 du Mexique en direct sur sa chaîne principale, à 14 h 50. Rappelons que dimanche dernier, à l’occasion du Grand Prix des États-Unis, on a décidé de diffuser le tout en direct sur RDS Info. Ceux qui n’y sont pas abonnés, visiblement nombreux, ont dû se tourner vers les chaînes anglophones ou attendre la conclusion du match des Alouettes afin de voir la course de F1 en reprise à RDS. Malgré la frustration des passionnés de F1, il est permis de croire que l’histoire n’aurait pas fait autant de vagues si la F1 ne comptait pas le Québécois Lance Stroll dans ses rangs. De plus, même si les Alouettes connaissent une saison de misère, il ne faut pas oublier que la LCF est l’un des principaux partenaires des chaînes RDS et TSN.

Les cinq suggestions de la semaine

Boxe

Panthers vs Canadiens
Photo courtoisie

Junior Ulysse, Simon Kean et Steven Butler montent tous trois dans le ring ce soir à Montréal à l’occasion d’un gala de boxe présenté gratuitement à la télévision.

Ce soir à 20 h 30 à TVA Sports


Football

Panthers vs Canadiens
Photo Martin Chevalier

Les Alouettes ont respectivement accordé 59, 42 et 43 points à l’adversaire à leurs dernières sorties. Pourront-ils freiner l’attaque des Roughriders ?

►Ce soir à 21 h 30 à RDS2 et TSN


Hockey

Panthers vs Canadiens
Photo Agence QMI, Ben Pelosse

Le Canadien et les Rangers présentent des fiches peu enviables et presque identiques. Néanmoins, ces deux équipes nous offrent souvent des matchs serrés.

►Demain à 19 h à TVA Sports et Sportsnet One


Hockey

Panthers vs Canadiens
Photo courtoisie

Rare duel entre Connor McDavid et Alex Ovechkin, deux joueurs qui ont le compas dans l’œil. Lequel des deux talentueux attaquants mènera son équipe à la victoire ?

►Demain à 22 h à CBC et Sportsnet One


Baseball

Panthers vs Canadiens
Photo AFP, Christian Peterson

Présentation du cinquième match de la Série mondiale. Un gagnant pourrait être couronné lors de cette soirée. Sinon, la série se transportera ensuite à Los Angeles.

►Dimanche 29 octobre à 20 h à RDS et Sportsnet