/opinion/blogs/columnists
Navigation

Toute nue à l'Halloween

Toute nue à l'Halloween
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’Halloween approche à grands pas. Vous savez ce qui me fait le plus peur à l’Halloween ? C’est l’HORRIBLE... EFFRAYANTE......TERRIFIANTE... rectitude politique. Brrrrrrrrrrr. Ça me donne des frissons dans le dos.

Cette Inquisition bien-pensante qui traque le moindre manquement au Catéchisme de la Pensée Unique et de la diversité et de l’inclusion est en train de contaminer les esprits et de polluer l’ambiance ici au Québec.

On savait qu’aux États-Unis, les SJW (guerriers de la justice sociale) étaient devenus complètement gagas à cause de l’appropriation culturelle et des très vilains costumes et déguisements qui se terminent en –phobe (homophobe, transphobe, putophobe).

Mais il semble que le virus du PC radical se soit rendu jusqu’à contaminer même les blogues mode du Québec (diantre, même les fashionistas sont atteintes) !

Je viens de lire sur Ton Petit Look le texte le plus délirant, le plus freakant et le plus atterrant de l’année. « Ton petit guide à suivre absolument pour un costume d'Halloween non-oppressif ». Vous pouvez trouver le lien ici

Si au moins c’était sur un ton humoristique, avec un brin d’ironie, un soupçon de badinage. Mais non, cette fille se prend vraiment au sérieux ! Vous êtes voués aux gémonies si vous dérogez à ces Huit Commandements.

Voici, selon la papesse du non oppressif, les déguisements à éviter pour passer une Halloween qui ne fait de peipeine à personne, qui n’offense personne, et qui ne requiert que personne ait besoin d’un « trigger warning » ou d’un « safe space ». Bref, pour que les petits lapins milléniaux soient contents, contents.

1. Les différentes cultures, religions, origines et races des personnes ne sont pas des déguisements.

2. Les identités de genre ne sont pas des déguisements.

3. Les orientations sexuelles ne sont pas des déguisements.

4. Ne faites pas preuve de psychophobie

5. Ne faites pas preuve de grossophobie.

6. Ne faites pas preuve de sexisme.

7. Ne faites pas preuve de putophobie.

8. Tous les personnages historiques/réels/fictifs aux comportements et propos problématiques sont à proscrire.

Allez voir les explications pour chaque point, c’est du grand délire.

Pas de costume de femmes de ménage, ni de fou échappé d'un asile. Si vous êtes un homme blanc hétéro, ne vous déguisez qu'en d'autres hommes blancs hétéros ayant un dossier criminel impeccable. Ne vous déguisez pas en Dracula si vous n'avez pas de passeport transylvanien, c'est de l'appropriation culturelle.

Quelqu’un, quelque part a oublié que l’Halloween, comme tous les carnavals, est une fête de TRANSGRESSION ». Depuis les saturnales romaines, l’être humain a besoin d’une ou des journées pour renverser l’ordre établi, faire ce qui est normalement interdit, : les hommes s’habillent en femmes, les enfants s’habillent en adulte, les humains endossent des costumes d’animaux. Ça s’appelle confronter les interdits, s’éclater, devenir quelqu’un d’autre, assumer une autre identité que la sienne. Ça s’appelle avoir du gros fun sale en faisant des choses qui ne sont pas permises le reste de l’année.

Si l’on écoute ces Curés de la Platitude politique, qui édictent ce qui est « convenable » et ce qui ne l’est pas, on ne peut s’ « approprier » que ce qui est nôtre. Tu parles d’un carnaval, toi !

Il aurait été plus simple pour ce petit Livre Rouge du Non Oppressif de dresser la liste des costumes acceptables : 1-Des légumes (sauf le blé d’Inde car c’est indophobe) 2-Des voitures ou 3-Des boîtes de conserve.

Quand je lis ce genre d’inepties, je me sens vraiment en Absurdistan. Je le sais, je l'ai: je vais me promener toute nue à l'Halloween. Comme ça il n'y aura pas une satanée Police du Costume PC qui va me donner de contravention de goût.