/news/politics
Navigation

Une candidate dit être visée par des menaces à Lac-Mégantic

Anne Dupuis est candidate pour un poste de conseillère municipale à Lac-Mégantic.
Capture d'écran TVA Nouvelles Anne Dupuis est candidate pour un poste de conseillère municipale à Lac-Mégantic.

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC | Une candidate pour un poste de conseillère municipale à Lac-Mégantic affirme avoir été la cible de menaces de la part de la greffière de la ville.

Anne Dupuis dit avoir constaté des anomalies sur les formulaires de candidature aux élections de Lac-Mégantic. Selon elle, la greffière et présidente des élections locales, Me Chantal Dion, lui a dit que son formulaire était mal rempli, car les adresses des signataires étaient incomplètes. Elle a complété les informations et remis sa candidature.

Cependant, Mme Dupuis déplore que Me Dion ait accepté d'autres candidatures incomplètes. Elle soutient même avoir reçu des menaces de la greffière l'intimant de se taire.

«Elle ne voulait pas que je porte plainte contre deux candidats. Elle m'a dit "personne ne l'a rempli comme toi, ça veut dire que tout le monde est illégal en ce moment"», a raconté la candidate en entrevue à TVA Nouvelles.

«C'est à ce moment-là qu'elle m'a dit "tu ne me feras pas perdre mes élections. Veux-tu porter l'odieux de l'annulation des élections de Lac-Mégantic?" J'ai dit "oui, si c'est ce que ça prend"», a poursuivi Mme Dupuis.

En entrevue téléphonique avec TVA Nouvelles, la greffière a affirmé avoir contacté le Directeur général des élections du Québec et avoir reçu l'accord pour accepter les formulaires de candidature, car presque tous candidats les avaient remplis de la même façon.

Pour ce qui est des accusations de menaces, Me Dion a nié les faits reprochés.