/entertainment/comedy
Navigation

Manque d’originalité

Coup d'oeil sur cet article

Père de quatre enfants, François Massicotte a voulu rire de sa vie à la maison avec son septième one-man show en carrière, Quelle famille!. Le spectacle, dont la première montréalaise avait lieu mercredi au Théâtre St-Denis 2, renferme quelques bons moments. Mais il souffre malheureusement d’un manque d’originalité dans plusieurs des thématiques abordées.

Humoriste d’expérience

Avec sept one-man shows en plus de 30 ans de carrière, François Massicotte met rapidement le public à l’aise, en installant une complicité avec ses différentes anecdotes. Sur scène, on trouve un moniteur géant pour bébé avec lequel l’humoriste interagit brièvement. La mise en scène assez simple sert bien son propos en formule stand-up.

Impression de déjà-vu

En plus de manquer d’originalité dans certains de ses numéros, François Massicotte recycle aussi quelques blagues. Celle sur P.K. Subban, avec qui sa blonde aurait couché pour lui donner trois enfants, Massicotte la faisait dans son spectacle précédent, Jugez-moi, en 2013. Il a aussi repris son concept, peu intéressant, de vente de garage en le changeant pour des objets pour bébé. Et il refait un numéro entendu cet été à Juste pour rire.

Les meilleures blagues

« Une première médiatique, c’est comme une course de Formule E. Y’en a une bonne gang qui n’a pas payé pour les tickets. »

« J’ai passé l’Halloween avec mes enfants et on a visité une maison hantée. On a fait un saut. Dans un coin noir, y’avait Gilbert Rozon. C’est un déguisement qui fait peur. »

« ‘‘Végétarien’’, c’est un mot indien qui signifie ‘‘mauvais chasseur’’. »

Les parents d’abord

Bien sûr, un spectacle qui s’intitule Quelle famille ! intéressera davantage les spectateurs qui sont des parents. Ceux qui n’ont pas d’enfants, comme l’auteur de ces lignes, souriront, sans plus, en écoutant l’humoriste faire l’énumération notamment des appareils pour bébé inutiles. En parlant des fêtes d’enfants, des lunchs pour l’école et des vacances en famille, François Massicotte aborde aussi des thèmes maintes fois entendus.

Le verdict

Après 30 ans de carrière, on aurait aimé que François Massicotte renouvelle un peu son propos. Mais Quelle famille ! ressemble grandement à son spectacle précédent, Jugez-moi. Malgré une énergie contagieuse, et quelques gags que l’on rit de bon cœur, l’humoriste sert plusieurs gags convenus qui sentent le réchauffé. Pour l’originalité, on repassera.