/news/politics
Navigation

Une amende de 200$ pour Bill Morneau

Bill Morneau
Photo d'archives, Agence QMI Bill Morneau

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le ministre des Finances du Canada Bill Morneau a reçu une amende de 200$ pour avoir violé la Loi sur les conflits d’intérêts.

Le Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique a diffusé l’avis de pénalité sur son site web mardi. On y apprend aussi que M. Morneau s’est déjà acquitté de l’amende.

Bill Morneau a contrevenu à deux dispositions de la Loi parce qu’il a attendu deux ans avant de déclarer sa participation dans une compagnie qui gère une villa en France.

Le bureau du ministre soutient que cet oubli est attribuable à une «confusion administrative».

La pénalité monétaire vient contredire le discours du principal intéressé. M. Morneau plaide depuis le début qu’il n’a rien à se reprocher et qu’il a toujours respecté la loi.

L’histoire, révélée par CBC il y a deux semaines, a alimenté la controverse entourant les avoirs du ministre.

Le grand argentier du pays est sous le feu des critiques depuis que des médias ont révélé qu’il a utilisé une faille dans la loi sur les conflits d’intérêts pour éviter de placer ses actifs dans une fiducie sans droit de regard.

Il a depuis annoncé qu’il vendrait les actions qu’il détient dans l’entreprise familiale Morneau Shepell et qu’il placerait le reste de ses actifs dans une fiducie sans droit de regard.