/misc
Navigation

Un autre chapitre de la rivalité Carabins - Rouge et Or

Les Carabins de Montreal vs le Rouge et Or de L'UL au stade Telus, Samedi le 21 octobre 2017.
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Les Carabins de Montreal vs le Rouge et Or de L'UL au stade Telus, Samedi le 21 octobre 2017.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | On peut presque maintenant parler d’un rendez-vous annuel. Le Rouge et Or de l’Université Laval et les Carabins de l’Université de Montréal s’affronteront pour une cinquième année consécutive, à l’occasion de la finale de la Coupe Dunsmore.

Le match qui couronnera le champion du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) se tiendra samedi, à Québec, dans un stade qui devrait une fois de plus être rempli à craquer de partisans qui encourageront bruyamment les champions de la saison régulière.

Lors de cette séquence, les deux équipes se sont partagé les honneurs. En 2014 et 2015 les Carabins ont triomphé, tandis que les Lavallois ont été sacrés champions du RSEQ en 2013 et en 2016.

Si la majorité des affrontements entre les deux équipes se décident sur le dernier jeu de la rencontre, le plus récent choc a été complètement différent, alors que le Rouge et Or a blanchi ses rivaux éternels au compte de 22-0.

Une réalité qui ne semble pas avoir affecté la confiance des Bleus.

«On repart à zéro, a lancé Samuel Caron qui avait été victime de quatre interceptions avant d’être retiré du match. Chaque semaine, on change et on est une nouvelle équipe. On va se concentrer sur ce qu’on a à faire. Les entraîneurs vont bien nous préparer et on veut connaître un bon match!»

Une défensive étanche

Les joueurs et les entraîneurs des Carabins ont beau dire qu’ils veulent rebondir, la réalité est qu’ils vont affronter une défensive quasi intraitable.

Cette année, l’unité dirigée par Marc Fortier a concédé seulement 77 points lors de la saison régulière, un sommet au pays, devant les Carabins qui ont toutefois disputé un match de moins.

Laval a également blanchi ses adversaires trois fois lors de ses cinq dernières sorties.

C’est à se demander s’il s’agit de la meilleure défensive qu’a présentée Glen Constantin depuis que Danny Maciocia est à la barre des Bleus.

«Laquelle n’était pas bonne? a immédiatement répliqué l’entraîneur-chef des Carabins Maciocia. Je vous garantis aussi qu’ils vont être encore bons l’an prochain! On est conscient que c’est toute une machine de foot! Je ne suis pas prêt à dire que c’est la meilleure que j’ai vue parce que je manquerais un peu de respect envers certains joueurs, mais ils sont très bons et c’est la raison pour laquelle il faut mieux jouer la semaine prochaine.»

Peu importe les statistiques et les affrontements précédents, deux des meilleurs programmes de football universitaire au pays s’affronteront pour tenter de poursuivre leur route vers l’obtention de la Coupe Vanier.

Le Rouge et Or pourrait mettre la main sur une 14e Coupe Dunsmore, tandis que les Carabins tenteront de gâcher la fête à Québec en remportant leur troisième titre provincial.