/news/politics
Navigation

Couillard s’inspirera du sourire de Valérie Plante pour espérer être réélu

Couillard
Photo d'archives, Simon Clark/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le premier ministre Philippe Couillard s’inspirera du «sourire» et du positivisme de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante pour espérer se faire réélire par les Québécois, le 1er octobre prochain.

Mme Plante, lors de sa campagne à la marie de Montréal, a su faire la promotion d’une «politique positive, une politique d’espoir, faite avec le sourire, avec des projets concrets pour les gens», a indiqué M. Couillard, lors d’une mêlée de presse, lundi matin.

Couillard
TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI

«C’est ce qu’on va faire», a-t-il ajouté, faisant référence à la campagne électorale de l’automne 2018.

«Les gens ont besoin de ça maintenant, et je pense qu’il faut mettre ça dans le paysage politique», a précisé le député de Roberval, qui est dans la dernière année de son premier mandat à titre de premier ministre.

Ligne rose

Malgré ses bons mots pour la première mairesse de l’histoire de Montréal, le premier ministre a refusé de s’avancer sur la faisabilité de la ligne rose du métro, un des engagements phares de Mme Plante.

Cette nouvelle ligne de métro, que la mairesse élue aimerait voir achevée en 2025, relierait les arrondissements de Lachine et de Montréal-Nord en passant par le centre-ville.

«On a beaucoup de projets en cours actuellement. Je vais en discuter avec Mme Plante», s’est-il limité à dire.

«Ce matin, au téléphone, elle m’a parlé beaucoup de la mobilité durable, et ça, également pour nous, c’est un projet important», a-t-il dit, se gardant de prononcer les mots «ligne rose».

M. Couillard a dit avoir l’intention de rencontrer Mme Plante dès que la situation le permettra.