/news/politics
Navigation

Opération déchiquetage à l'hôtel de ville de Montréal

Bloc hôtel de ville de Montréal
Photo Agence QMI / Archives

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Au lendemain de la défaite de Denis Coderre, une compagnie de déchiquetage s’est présentée à l’hôtel de ville de Montréal. Des sources ont indiqué à TVA Nouvelles que les employés de la compagnie Shred-it ont travaillé une partie de la journée dans le secteur où se trouve le bureau du maire défait.

En réponse à nos questions, un porte-parole de la Ville, Gonzalo Nunez, a indiqué que l’opération était réalisée pour protéger les renseignements personnels,

«Conformément à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, les unités d'affaires de la Ville [dont le cabinet du maire et du comité exécutif] doivent disposer, de façon confidentielle, des documents qui contiennent des renseignements personnels ou appartenant à des tiers», a-t-il indiqué.

«Dans le cas présent, de tels documents détenus par le cabinet du maire et du comité exécutif peuvent être déchiquetés conformément à loi, a ajouté M. Nunez. Notons que les documents des cabinets politiques appartiennent aux élus et non à l'administration.»

«Les services de déchiquetage se font sur une base régulière, soit aux deux semaines, en vertu d’une entente avec la compagnie», a-t-il précisé.