/news/politics
Navigation

Opération déchiquetage à l'hôtel de ville de Montréal

Bloc hôtel de ville de Montréal
Photo Agence QMI / Archives

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Au lendemain de la défaite de Denis Coderre, une compagnie de déchiquetage s’est présentée à l’hôtel de ville de Montréal. Des sources ont indiqué à TVA Nouvelles que les employés de la compagnie Shred-it ont travaillé une partie de la journée dans le secteur où se trouve le bureau du maire défait.

En réponse à nos questions, un porte-parole de la Ville, Gonzalo Nunez, a indiqué que l’opération était réalisée pour protéger les renseignements personnels,

«Conformément à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, les unités d'affaires de la Ville [dont le cabinet du maire et du comité exécutif] doivent disposer, de façon confidentielle, des documents qui contiennent des renseignements personnels ou appartenant à des tiers», a-t-il indiqué.

«Dans le cas présent, de tels documents détenus par le cabinet du maire et du comité exécutif peuvent être déchiquetés conformément à loi, a ajouté M. Nunez. Notons que les documents des cabinets politiques appartiennent aux élus et non à l'administration.»

«Les services de déchiquetage se font sur une base régulière, soit aux deux semaines, en vertu d’une entente avec la compagnie», a-t-il précisé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.