/news/society
Navigation

Peut-on rire du consentement sexuel?

L'humoriste Guy Nantel
Photo d'archives L'humoriste Guy Nantel

Coup d'oeil sur cet article

Peut-on faire de l’humour au sujet du consentement sexuel? Le débat a été relancé par l’humoriste Guy Nantel qui, dans son plus récent spectacle, s’est permis des blagues qui n’ont pas fait l’unanimité.

Au premier chef, Alice Paquet, cette jeune femme qui dit avoir été agressée sexuellement par Gerry Sklavounos, député de Laurier, s’est indignée du fait que l’humoriste «ose faire des blagues sur [sa] situation». «Il faut dénoncer vivement la misogynie éhontée de Nantel, dont les grands appels creux à la liberté d’expression pour justifier ses blagues sexistes ne convainquent personne et font encore moins rire», a-t-elle écrit dans un long message publié sur sa page Facebook la semaine dernière.

«Je savais que ça allait brasser», réagit pour sa part le principal intéressé [...]. Mais c’est le genre d’humour que je fais, de prendre des choses qui sont dans l’air du temps et de faire un peu de provocation sur tout ça.»

En entrevue à l’émission «Le 9 heures», Guy Nantel réitère avoir été mal compris. «Dans le spectacle, le personnage que je fais se moque des groupes féministes radicaux», sans faire aucune blague sur Alice Paquet, dont il fait référence à l’histoire seulement, insiste-t-il.

«C’est de bonne guerre, c’est ça un spectacle d’humour. Si quelqu’un me dit: ‘’dans ce spectacle-là, tu ne parles pas de ce thème-là’’, là on rentre dans la censure», prévient-il.

S’il se dit ouvert à la critique, l’humoriste estime néanmoins que ceux qui n’ont pas aimé ont malheureusement mal compris l’intention derrière le propos. «L’objectif du numéro est tout à fait de dénoncer le harcèlement sexuel, et il y a plusieurs fois où je dis que ces gens-là doivent se retrouver en prison», dit-il pour appuyer son affirmation.

«Bref, les gens qui l’ont vu ont adoré et les gens qui ne l’ont pas vu n’aiment pas les blagues qu’ils n’ont pas vues», a-t-il lancé pour résumer.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.