/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

L’Impact a son entraîneur désigné

Rémi Garde succède à Mauro Biello

Coup d'oeil sur cet article

Lors du bilan de fin de saison, le président de l’Impact, Joey Saputo, mentionnait qu’il voulait un entraîneur de haut profil pour entamer la saison 2018 et il ne blaguait pas puisqu’il a embauché Rémi Garde, un ancien de l’Olympique Lyonnais (OL), qui a signé une entente de trois ans.

Au-delà de l’expérience, Saputo cherchait également un entraîneur qui avait gagné au plus haut niveau, ce que Garde a fait en Ligue 1 avec l’OL. Il a donc trouvé son candidat le plus sérieux depuis l’accession du club à la MLS.

Garde, qui est âgé de 51 ans, a dirigé l’OL pendant trois saisons, entre 2011 et 2014. Au cours de cette période, il a remporté de multiples honneurs, dont le Trophée des champions en 2012 en plus de remporter la Coupe de France la même année.

Il a conclu son séjour de trois saisons en terre rhodanienne avec une fiche de 86 victoires, 46 défaites et 36 verdicts nuls en 168 rencontres. Il a également dirigé Aston Villa en Premier League, où les choses ont été plus ardues. Il est entré en poste en novembre 2015 avant de quitter en mars 2016 avec une fiche négative de 2-12-6.

Garde, qui affirme avoir été pressenti par deux ou trois autres clubs de MLS, succède à Mauro Biello, qui a été remercié avec l’ensemble de son personnel d’entraîneurs, il y a deux semaines.

Palmarès

C’est le palmarès de Rémi Garde qui a d’abord séduit Joey Saputo, qui discutait avec le Français depuis plusieurs mois.

« Comme joueur ou entraîneur, il a brillé, démontré des qualités de leadership et a gagné. Comme joueur, il a gagné en Angleterre. »

Pour Joey Saputo, après avoir investi massivement dans le centre d’entraînement, l’Académie et quelques joueurs internationaux, il était temps de faire de même au poste d’entraîneur.

« On devait investir dans le personnel d’entraîneurs pour avoir la croissance souhaitée. »

En plus de diriger l’équipe professionnelle, Garde aura son mot à dire au sein de l’Académie puisqu’il vient d’un club, Lyon, qui est reconnu pour bien développer ses jeunes joueurs.

« Le fait que la vision de M. Saputo est claire m’aide à comprendre le projet. Le fait que l’Académie est importante pour le club m’interpellait », a dit le nouvel entraîneur.

S’entourer

Rémi Garde sera le cinquième entraîneur de l’Impact en MLS lorsque le club amorcera sa septième saison dans le circuit Garber, en mars prochain.

« Depuis qu’on a intégré la MLS, on a eu du roulement et la moyenne d’années est inférieure à ce qu’on connaît dans les autres sports comme le hockey ou le baseball », a souligné Saputo.

Quant à Garde, s’il connaît un peu la MLS, il a l’intention de s’entourer de gens qui connaissent bien la ligue.

« C’est quelque chose que j’ai mentionné très rapidement au président dans nos entretiens. Je ne peux pas donner de noms, mais j’y travaille déjà », a-t-il précisé.

« Quand on a la chance de pouvoir bénéficier, au sein d’un staff, de quelqu’un qui connaît bien la ligue et ses rouages, c’est un point que j’ai en tête. »

Le nom de Patrice Bernier vient immédiatement à l’esprit, mais Saputo a tenu à préciser que le capitaine récemment retraité devrait œuvrer au sein de l’Académie.

Quant à l’effectif, Rémi Garde a commencé à l’évaluer, mais va s’y pencher plus sérieusement au cours des prochaines semaines.

« J’ai commencé à regarder, mais pas de manière approfondie. À partir d’aujourd’hui, je vais regarder ça de manière plus approfondie. »

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.