/world/usa
Navigation

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La première année de Donald Trump a été forte en rebondissements. Et s'il y a un élément qui a captivé le monde entier, c'est son utilisation de Twitter.

Grâce au média social, on sait un peu à quoi réfléchit le 45e président des États-Unis pendant la journée.

Mais à propos de quoi écrit-il exactement? L'agence new-yorkaise Talkwalker, qui se spécialise dans l'analyse de données numériques, a compilé les courts messages de Trump pour tracer un portrait.

  • Commandant de Twitter

En moyenne, le politicien publie sur Twitter six fois par jour.

Son niveau d'engagement est impressionnant: chacune de ses publications récolte en moyenne 98 000 «J'aime» et «retweet», combinés.

  • De quoi parle-t-il?

De #MakeAmericaGreatAgain (#MAGA) à #StandForOurAnthem en passant par l'incontournable #FakeNews, Trump a utilisé plusieurs poignées de mots-clics. Voici les plus utilisés.

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker

Trump n'est pas particulièrement friand des emojis, sauf pour un. On vous laisse deviner lequel.

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker

 

  • Ennemi public numéro 1... et deux, et trois

Dans le palmarès des gens à qui Trump ne fera pas de cadeau de Noël, Barack Obama, Hillary Clinton et James Comey se retrouvent certainement.

Les trois ont été mentionnés 54, 53 et 26 fois par le président.

Et non, ce n'était pas pour acclamer leur travail politique.

 

  • Un homme matinal

Je me demande régulièrement combien d'heures les chefs d'État dorment chaque nuit.

Cette étude ne répond pas à cette question, mais elle prouve que Trump est un homme matinal.

La plupart de ses gazouillis sont publiés entre 6 h et 9 h.

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker

 

  • Les cinq messages avec le plus d'engagements

 

 

 

 

 

  • Ses abonnés ne se lassent pas

Un an plus tard, il serait logique que les gens soient moins intéressés par les frasques twitteresques de Trump, n'est-ce pas?

La réalité est tout autre. En octobre, Trump s'est vivement opposé aux manifestations pacifiques de joueurs de la NFL lors de l'interprétation des hymnes nationaux.

Son engagement en a grandement profité.

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker

 

  • Il suit les tendances

Sa nétiquette n'est pas irréprochable, mais le président explore de nouvelles façons de présenter son contenu.

Entre novembre 2016 et avril 2017, la vidéo ne correspondait qu'à 10,3 % de ses interactions. Depuis mai 2017, il a presque doublé ce pourcentage (18,3 %).

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker

Pour terminer, n'oublions jamais ce message. Disparu du compte de Trump, il vit encore sur le cyberespace par la magie des captures d'écran.

Trump: son utilisation de Twitter en chiffres
Courtoisie Talkwalker