/sports/hockey/canadien
Navigation

«Charlie est une étoile montante»-Phillip Danault

Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.
Photo Agence QMI, Joel Lemay Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.

Coup d'oeil sur cet article

Le nom de Charlie Lindgren résonnait encore une fois dans le vestiaire du Canadien après la rencontre.

« Charlie est une étoile montante. Il n’a pas fini de montrer de belles choses. Il se donne pour l’équipe, il travaille fort et il est mature. Ce n’est pas facile pour lui d’arriver ici en cours de saison. À son premier match, il a eu un jeu blanc à Chicago. Il a du caractère. »Phillip Danault


Après quatre départs, Charlie Lindgren a maintenant un dossier de 3-1-0 avec une microscopique moyenne de 1,24 et un taux d’efficacité de ,964.

« Il est incroyable depuis son rappel. Je me répète, mais il travaille tellement fort. Il fait de gros arrêts pour nous. Il a réussi à nous sortir du pétrin souvent contre les Sabres. Il mérite d’attirer les réflecteurs dans sa direction. Il inspire ses coéquipiers. »Max Pacioretty


Phillip Danault est un homme heureux au centre de Pacioretty.

« Max est notre capitaine et il veut vraiment gagner. Il a encore réussi un gros but pour nous. Il avait aussi marqué un but décisif en prolongation contre les Jets à Winnipeg. Depuis le début de l’année, je pense que nous voulions jouer ensemble. Mais Claude (Julien) attendait le bon moment pour faire des changements. Nous avions déjà construit une belle chimie l’an dernier et nous poursuivons dans la même direction. »Phillip Danault

Une commotion pour Montoya

Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.
Photo Martin Chevalier

Durant la rencontre, le Canadien a annoncé qu’Al Montoya souffrait d’une commotion cérébrale et que la durée de son absence était indéterminée. Le gardien du Tricolore a reçu un violent tir de Dustin Byfuglien en plein masque, samedi dernier, à Winnipeg. La force de l’impact n’est sans doute pas étrangère aux symptômes ressentis par Montoya. Symptômes qui, faut-il le rappeler, peuvent mettre quelques jours à se manifester.

Enfin un but

Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Lorsqu’Andrew Shaw a fait dévier le tir de Jonathan Drouin à la 61e seconde de la troisième période, il a mis fin à une sécheresse de 137 mins 30 s du Canadien. Le dernier but du Tricolore avait été inscrit par Max Pacioretty à 16 mins 29 s de la deuxième période, mardi soir, face aux Golden Knights de Vegas.

Shaw en feu

Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.
Photo Agence QMI, Joel Lemay

D’ailleurs, Shaw connaît possiblement l’une des meilleures séquences de sa carrière. Il a récolté sept points (quatre buts, trois passes) à ses huit derniers matchs. Le capitaine n’est pas en reste. En se faisant complice de ce but et marquant celui de la victoire en prolongation, il a porté sa fiche à 11 points (six buts, cinq passes) à ses 10 dernières rencontres.

Timide sur la gâchette

On a souvent fait mention des difficultés que le Canadien éprouve à faire scintiller la lumière rouge. Parfois, on dirait que c’est tout ou rien. Hier, c’était déjà la 10e fois de la saison que la troupe de Claude Julien marquait deux buts ou moins. Sa fiche en pareille occasion se résume à deux gains contre huit revers.

L’attaque massive des Sabres s’active

Malgré une autre saison difficile l’an passé, les Sabres avaient dominé la LNH avec un impressionnant 24,5% de supériorités numériques converties en but. Cette saison, ils sont méconnaissables dans cet aspect du jeu. Ils pointent au 28e rang avec un faible pourcentage de 14%. Toutefois, l’attaque massive des Sabres semble s’éveiller tranquillement. Face au Tricolore, elle a marqué dans un deuxième match de suite pour la première fois de la saison.

O’Reilly poursuit sur sa lancée

Le gardien Charlie Lindgren s’est de nouveau attiré les éloges de ses coéquipiers, hier, dont ceux de Phillip Danault.
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Ryan O’Reilly ne craint pas les patinoires adverses. Alors que d’autres joueurs ne se sentent à l’aise qu’à domicile, l’attaquant des Sabres fait la preuve que ce n’est pas son cas. En ouvrant la marque, hier soir, il a enregistré un 15e point (six buts, neuf passes) à ses 15 derniers matchs sur la route (en incluant la saison dernière). De plus, il compte 12 points (6 buts, 6 passes) à ses 12 derniers matchs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.