/24m/job-training
Navigation

Changement de carrière à 50 ans: jamais trop tard !

Change.
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Steve Proulx - 37e AVENUE

 

Rien n’est immuable dans la vie, encore moins la carrière. Si vous pensez avoir fait le mauvais choix de profession, il n’est jamais trop tard pour changer, même la cinquantaine passée ! Ne voit-on pas d’ailleurs davantage de têtes blanches à l’université ? Voici quelques conseils pour y parvenir.

D’abord, que ce soit seul ou aidé d’un professionnel en développement de carrière, il est nécessaire de clarifier ses valeurs personnelles et professionnelles en fonction de ses nouveaux intérêts et désirs. Explorer ainsi une insatisfaction grandissante donne l’occasion de redéfinir les éléments aujourd’hui essentiels au plaisir au travail.

Sans tout bousculer, rappelons qu’on peut donner un nouvel élan à une profession qu’on apprécie finalement toujours en changeant de lieu et de cadre, de conditions d’exercice, en joignant par exemple une nouvelle équipe ou en acceptant d’autres responsabilités.

On peut également choisir d’exercer le même métier, mais dans une autre entreprise, voire dans un tout autre secteur.

La volonté de remettre du sens dans sa carrière peut enfin passer par un changement de voie plus marqué, en envisageant par exemple un retour aux études.

Les travailleurs vieillissants ont l’avantage non seulement de l’expérience, mais également celui de la bonne connaissance de soi : ils sont particulièrement bien outillés pour se diriger au moment d’un changement de cap !