/lifestyle/food
Navigation

Des IPA d’est en ouest

Coup d'oeil sur cet article

Nos brasseurs québécois nous font voyager de plus en plus, s’inspirant de mouvements brassicoles de partout en Occident. Au grand plaisir de tous les amateurs de houblon, les tablettes regorgent maintenant de deux styles d’India Pale Ales : celle de l’ouest et celle du nord-est.

Deux IPA de type « West Coast »

Yakima
Photo courtoisie

Microbrasserie Le Castor, à Rigaud

Le nez : Goyave et agrumes

En bouche : Florale et résineuse

Pourquoi c’est bon : D’une exécution impeccable, cette IPA lumineuse présente autant d’arômes de houblon américain que d’amertume dans un corps svelte et bulleux. C’est carrément aussi bon que les meilleurs exemples de l’État de Washington, là où se situe la vallée de Yakima si prisée pour ses houblons.

Soutien-gorge
Photo courtoisie

La Voie Maltée, à Chicoutimi et Québec

Le nez : Conifères et fruits tropicaux

En bouche : Miellée et très amère

Pourquoi c’est bon : Cette Imperial IPA présente une base céréalière plus définie que celle qu’on trouve en Nouvelle-Angleterre et une puissante amertume résineuse. Deux des standards de la côte ouest.

Deux IPA de type « New England »

Ta Meilleure
Photo courtoisie

Lagabière, à Saint-Jean-sur-Richelieu

Le nez : Fruits tropicaux et conifères

En bouche : Onctueuse et verte

Pourquoi c’est bon : Son parfum fruité et son riche corps voilé évoquent tout de suite les plus délicieux efforts du Vermont. Un voyage en cannette !

Boréale IPA du Nord-Est
Photo courtoisie

Brasseurs du Nord, à Blainville

Le nez : Smoothie aux agrumes

En bouche : Pain blanc et jus de fruits tropicaux

Pourquoi c’est bon : Cette bombe aromatique possède tous les atouts pour convertir un néophyte à la IPA, amertume en moins.

Le saviez-vous ?

Le brasseur ayant développé la variation « New England » de la IPA est John Kimmich, de la brasserie The Alchemist (au Vermont). Sa Heady Topper a inspiré nombre d’autres brasseurs du nord-est des États-Unis à faire des IPA troubles, hyper aromatiques et soyeuses.

► David Lévesque Gendron et Martin Thibault sont les auteurs de Les saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013), sacré meilleur livre sur la bière aux Gourmand Awards, gagnant du premier prix littéraire Mondial de la Bière, gagnant d’une médaille d’or au concours des livres culinaires canadiens de Taste Canada et finaliste pour le prix Marcel Couture. Ils ont récemment publié Les Paradis de la bière blanche (Druide, 2017). David est aussi copropriétaire de la Microbrasserie Vox Populi et Martin chapeaute la gamme Coureurs des Boires chez Oshlag.