/news/health
Navigation

Manque de préposés dans les CHSLD de Québec

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Au moment où la qualité des repas offerts aux aînés dans les CHSLD fait les manchettes, le manque de personnel pour nourrir les résidents refait surface.

L'annonce du ministre de la Santé de bonifier les menus laisse un goût amer. Jusqu'à maintenant, la nouvelle offre alimentaire est déployée dans 17 des 37 CHSLD de la Capitale-Nationale.

La moitié des résidents des CHSLD ne sont pas en mesure de se nourrir seuls. Parfois, si personne ne les aide, les gens restent là à fixer leur assiette et n'arrivent même pas à prendre une bouchée.

Selon le représentant du Syndicat des travailleurs du CIUSSS secteur Québec-Nord, il y a un manque criant de préposés aux bénéficiaires.

«Comment peut-on améliorer le service des menus alors que les préposés ont à peine une heure pour servir le cabaret, couper, donner la nourriture et desservir», a dit Richard Boissinot.

Le personnel est épuisé et il manque de gens dans presque tous les CHSLD de Québec chaque week-end.

Le président-directeur général du CIUSSS Capitale-Nationale, Michel Delamarre, doit rencontrer la semaine prochaine les 30 comités d'usagers pour tâter le pouls et obtenir leurs commentaires.