/24m
Navigation

Ne sous-estimez pas les petits prix!

Coup d'oeil sur cet article

Que fait-on lorsqu’on aime le beau, bon, pas cher? On chasse les petits prix en découvrant des endroits inconnus qui valent vraiment le détour. Bien manger, bien boire et faire du shopping avec quelques dollars est tout à fait possible à Montréal. J’en ai la preuve juste ici!

MANGER: Café Jouney : Liban en plein cœur du centre-ville

Photo courtoisie

 

Une amie blogueuse a capté mon intérêt lorsqu’elle m’a parlé du Café Jouney. Premièrement, c’est tout nouveau. Deuxièmement, on y sert des cafés et de la bouffe inspirée de la cuisine libanaise et méditerranéenne. Troisièmement, la décoration me fait penser à un café troisième vague de Brooklyn à New York et finalement, les prix, une vraie blague! J’ai toute de suite été charmée par l’ambiance : étudiants qui s’y installent avec leur ordi portable, les cabarets sur les tables, les murs de briques, la cuisine ouverte et l’odeur de pitas chauds qui plane... Trop, trop charmant! Parlons maintenant bouffe. Il faut manger un délicieux wrap dont, le pain pita est confectionné et cuit sur place. Pour les végétariens, je vous conseille vivement le plat de falafel, garni de tomate, menthe, radis et accompagné d’une salade de chou spéciale. C’est délicieux. Pour ceux qui ont envie de viande, le pita Kafta et fromage ravira vos palais. On détaille ce sandwich copieux à seulement 7,90$. Complétez votre repas d’une salade ou d’une trempette de hummus à seulement 6,00$. (1486 rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal)

BOIRE : La vérité sur les vins d’épicerie de la part d’une non-experte

Photo courtoisie

 

J’ai longtemps snobé les vins d’épicerie. J’avais toujours l’impression de boire un jus CoolAid fermenté dans les barriques! Non, mais sans blague, il faut croire que les temps ont changé. Mal prise, j’ai acheté un vin d’épicerie pour ne pas gâcher mon souper de filles (la SAQ était fermée). J’ai donc acheté la bouteille de rouge italien Veraci. Sacré le plus populaire par la sommelière Nathalie Richard, je me suis dit que c’était « buvable ». Mes chers amis, c’est plus que buvable : c’est bon! Il s’agit d’un Cabernet-Sauvignon qui rend justice au savoir-faire italien avec ses notes de cerises noires, d’épices douces et vanillées. C’est parfait pour un plat de comfort food : servez-le avec des pâtes sauce à la viande, un gigot d’agneau braisé ou une bonne lasagne. À 13,00$, c’est fou ce qu’on peut aimer! (Dans une épicerie près de chez vous)

SORTIR : Un marché allemand à Montréal

Photo courtoisie

 

Au mois de novembre, la ville est décorée de marchés de Noël éphémères, question de se mettre dans l’ambiance des Fêtes et de découvrir les traditions allemandes. Ce samedi la Société allemande de Montréal vous invite au Bazar de Noël, à l’Hôtel de Ville de la municipalité de Mont-Royal. Alors, chers citoyens du Mile-End et de Griffintown, le déplacement vaut le détour : on goûte et on boit gratuitement! Mets et breuvages allemands, des cadeaux et des décorations de Noël sont au programme et bien sûr à la disposition de votre portefeuille. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas cher! Magasiner ces articles, c’est aussi de supporter des organismes caritatifs. N’est-ce pas génial? (90 avenue Roosevelt, Montréal)