/finance/news
Navigation

Les inspecteurs en bâtiment se protègent-ils trop ?

202
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Tout juste avant de déposer une offre d’achat sur la maison de vos rêves, vous la faites inspecter par un inspecteur en bâtiment. Cependant, le rapport d’inspection vous laisse sur votre faim.

Au lieu de cibler les aspects problématiques de la maison, l’inspecteur renvoie la balle à une petite armée de spécialistes, qu’il vous faudra consulter individuellement afin d’avoir l’heure juste.

Est-ce professionnel de sa part ?

Il est tout à fait normal qu’un inspecteur suggère de faire affaire avec un spécialiste si d’importants travaux s’imposent. Cependant, au moment de poser un diagnostic, il est moins souhaitable que votre inspecteur se lave les mains de toute responsabilité en vous renvoyant à une multitude d’experts. (Que vous devrez également rémunérer, bien entendu.)

Bien sûr, il se peut que l’inspecteur suggère d’aller chercher des avis supplémentaires, puisque l’inspection est un processus qui n’implique que la surface du bâtiment. Cependant, j’ai vu des cas où il y avait exagération. Par exemple, le cas de cet inspecteur qui suggérait à son client d’aller consulter jusqu’à huit experts différents afin de s’assurer de l’état de la maison !

Tout le monde se protège

Les inspecteurs qui recommandent autant de spécialistes le font surtout pour se protéger. Plusieurs d’entre eux ont déjà été la cible de poursuites et certains inspecteurs ne disposent tout simplement pas de l’expertise adéquate pour porter un diagnostic précis. Ces inspecteurs sont souvent reconnaissables au peu de temps qu’ils passeront à inspecter une maison. Une inspection en bonne et due forme d’une maison devrait prendre de 3 à 4 heures.

Même les courtiers immobiliers se protègent. Redoutant le manque de compétence de certains inspecteurs tout comme le désistement d’acheteurs potentiels, certains courtiers exigent que le choix du professionnel en inspection soit approuvé par les deux partis, autant par l’acheteur potentiel que par le vendeur.

Mais en fin de compte, si l’inspecteur a trop peur de se tromper, c’est qu’il devrait probablement changer de travail.

Précision

Dans mon dernier article portant sur la déclaration de mort violente, j’affirmais qu’il n’y a aucune obligation à déclarer les morts dites naturelles. L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) tient à rappeler l’article 85 du Règlement sur les conditions d’exercice d’une opération de courtage, sur la déontologie des courtiers et sur la publicité, selon lequel « le courtier ou le dirigeant d’agence doit informer la partie qu’il représente et toutes les parties à une transaction de tout facteur dont il a connaissance qui peut affecter défavorablement les parties ou l’objet même de la transaction ».

Conseils

Même si elle n’est pas légalement obligatoire, l’inspection préachat est une étape essentielle dans tout processus d’achat immobilier. Le rapport d’inspection permet de sécuriser ce qui pour la majorité d’entre nous sera la transaction la plus importante de notre vie.

Pour maximiser vos chances de faire affaire avec un professionnel de confiance, recherchez un inspecteur qui a une formation professionnelle dans le milieu du bâtiment. Il peut s’agir d’un technologue, d’un ingénieur ou encore d’un architecte.