/news/politics
Navigation

Justin Trudeau offrira ses excuses aux LGBTQ2

Le premier ministre Justin Trudeau
Photo AFP Le premier ministre Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Le président de l’organisme Aide aux trans du Québec se réjouit d’apprendre que Justin Trudeau présentera des excuses aux personnes LGBTQ2 qui ont été persécutées et punies, et espère qu’il y aura des gestes concrets.

Le premier ministre du Canada a annoncé dimanche sur Twitter qu’il s’excusera auprès des fonctionnaires et des militaires canadiens qui ont été humiliés en raison de leur orientation sexuelle. Une cérémonie aura lieu le 28 novembre prochain à la Chambre des communes.

« Il parle plus des orientations sexuelles, mais on espère que ça va aussi englober les [personnes transgenres] », explique le président de l’organisme Aide aux trans du Québec (ATQ), Julien Leroux-Richard.

Jusqu’en 1969, les relations sexuelles entre personnes de même sexe constituaient un crime au Canada. Une politique au sein des Forces armées canadiennes exigeait même l’expulsion des homosexuels de ses rangs jusqu’en 1992.

En plus de ces excuses, M. Leroux-Richard souhaite que les personnes brimées puissent être indemnisées pour la perte de leur emploi.

Des personnes ayant perdu leur emploi en raison de leur orientation sexuelle ou qui sont impliquées dans un recours collectif contre le gouvernement canadien ont été invitées à cette allocution historique, selon le Globe and Mail.

Pas d’accusations ?

Lors de l’allocution, M. Trudeau présentera des excuses à ceux et celles qui ont été inculpés au criminel et pourrait même lever les accusations. Pour ceux et celles qui ont perdu leur emploi, des mesures réparatrices pourraient également être annoncées.

Le gouvernement fédéral a déjà pris certains moyens pour réduire la discrimination à l’égard des minorités sexuelles, notamment en adoptant une loi qui interdit la discrimination contre les Canadiens transgenres.

— Avec l’Agence QMI