/news/society
Navigation

Raïf Badawi reçoit une carte de presse honoraire au gala de la FPJQ

FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC-La F-d-rat
COURTOISIE CATHERINE LEGAULT / FPJQ Ensaf Haïdar a reçu la carte honorifique au nom de Raif Badawi.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Le blogueur saoudien Raif Badawi, emprisonné depuis cinq ans en Arabie saoudite pour avoir notamment fait la promotion des droits de l'homme dans ce pays sur son blogue, a été honoré par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) samedi soir.

Au cours de son gala annuel, la FPJQ a décerné une carte de presse honoraire à M. Badawi, qui avait été condamné en juin 2012 à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et près de 300 000 $ d'amende pour avoir simplement exprimé ses idées.

C'est l'épouse du blogueur, Ensaf Haïdar, qui a reçu la carte de presse au nom de son conjoint. Mme Haïdar et ses trois enfants vivent à Sherbrooke depuis décembre 2013, après avoir obtenu l'asile politique au Canada.

«L'emprisonnement de Raif Badawi est une atteinte directe à la liberté d'expression dans un pays où la liberté de presse est, pour ainsi dire, inexistante. [...] Nous ne pouvions passer sous silence le combat d'Ensaf Haïdar et de Raif Badawi, alors que notre congrès annuel se tient à Sherbrooke, ville refuge pour leur famille», a fait valoir la directrice générale de la FPJQ, Catherine Lafrance, au moment de remettre la carte honorifique.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.