/news/politics
Navigation

Rapport du vérificateur général: le collège militaire coûte trop cher

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | L’université de la Défense nationale coûte trop cher, est mal gérée, et elle offre une formation déficiente, conclut le chien de garde des contribuables canadiens.

«Le Collège militaire royal du Canada ne peut pas démontrer qu’il forme des officiers à un coût raisonnable», écrit dans un rapport publié mardi le vérificateur général du Canada, Michael Ferguson.

L’audit réalisé par M. Ferguson révèle que le coût par étudiant au Collège militaire est deux fois plus élevé que dans les autres universités canadiennes. Un constat inacceptable, selon lui, considérant le fait que ce sont les contribuables canadiens qui payent la note.

Ainsi, il en coûte 55 000 $ pour former chaque étudiant au Collège, dont le coût de fonctionnement s’élève à 92 millions $ au total.

Le prix élevé de la formation subventionnée par l’État est en grande partie dû au trop grand nombre de programmes offerts.

Le Collège offre une trentaine de diplômes alors qu’il accueille seulement l’équivalent de quelque 1668 étudiants à temps plein.

«Il n’est pas rentable pour une institution d’offrir des programmes pour lesquels le nombre de diplômés est si faible», écrit M. Ferguson.

Formation bâclée

En plus de coûter une fortune, cet établissement ne forme pas de meilleurs officiers, a constaté le vérificateur général.

«En dépit de coûts plus élevés, la Défense nationale n’a pas pu démontrer que le Collège formait des officiers plus efficaces», souligne-t-il.

De plus, «il est difficile d’établir un lien direct entre l’obtention d’un diplôme du Collège et une carrière militaire réussie», ajoute M. Ferguson.

Pour couronner le tout, le vérificateur général a trouvé que les élèves officiers plus âgés censés encadrer les recrues sont souvent de mauvais exemples pour leurs pairs à cause de «lacunes» dans leur «formation au leadership».

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le rapport du VG:

► Encore plusieurs années de problèmes avec Phénix, avertit le vérificateur général

  • Les détails ici.

► Les agents de l'Agence du revenu du Canada sont pratiquement injoignables et donnent des renseignements erronés une fois sur trois.

  • Les détails ici.

► Le Canada continue de placer des femmes détenues qui souffrent de graves maladies mentales au trou.

  • Les détails ici.