/travel/destinations
Navigation

Hawaii: 7 bonnes raisons d’aller à Maui

Coup d'oeil sur cet article

Elle porte le nom d’un demi-dieu et elle est couverte aux deux tiers par un volcan endormi appelé «Maison du Soleil». Maui, deuxième plus grande île d’Hawaii, cache toutes sortes d’histoires, de surprises et de merveilles.

En voici sept.

1. Le lever de soleil sur le volcan Haleakala

Il faut se lever en pleine nuit si on veut arriver à temps pour le lever du soleil au sommet du volcan Haleakala, qui culmine à 3055 m, bien au-dessus des nuages. Enroulés dans des couvertures, car il y fait souvent en dessous de 0°C en raison de l’altitude, les visiteurs commencent à s’y entasser dès 3 h du matin.

Unsplash @ Andrew Preble

Sacré pour les Aborigènes, le sommet du volcan Haleakala («Maison du Soleil») est encore un lieu de rituels. Un chant traditionnel est d’ailleurs entonné dès que les premiers rayons illuminent le cratère, l’un des plus grands du monde avec ses 30 km de circonférence.

Le spectacle - magnifique malgré la foule et le froid - est l’une des activités les plus populaires de Maui. On peut se rendre au sommet en voiture; les réservations sont désormais obligatoires. 

 

2. L’unique vignoble de Maui

On ne s’attend pas à trouver un vignoble au beau milieu du Pacifique Nord et, pourtant, Maui Wine est bien là, installé sur les flancs du volcan Haleakala depuis 1974.

On y produit une dizaine de vins - un merlot, un grenache, un chenin blanc, etc. - ainsi que des vins d’ananas dont le goût est beaucoup moins sucré qu’on l’imagine. Pas convaincu? Maui Wine offre différentes options de dégustation, ainsi qu’un tour guidé gratuit bien instructif de ses installations.

AGENCE QMI

 

3. Big Beach et ses voisines

Il faut découvrir les rivages de Maui: ils sont de toutes les couleurs. L’une des plages chouchous du sud de l’île est Big Beach, aussi appelée Makena ou Oneloa. Sauvage, elle étale son sable blond sur quelque 2 km. Côté ouest, les plages dorées de Kaanapali ou Napili, bordées d’hôtels ou de condos, sont aussi très belles.

Unsplash @ Christian Joudrey

Quant à la côte est, elle vous réserve des croissants de sable noir, gris ou rouge dans les environs de Hana.

Sarah Bergeron-Ouellet

 

4. La surprenante Lanai

L’île de Lanai fait partie du comté de Maui, mais c’est presque une autre planète! Depuis 2012, elle appartient à 97 % au milliardaire des technologies Larry Ellison, cofondateur d’Oracle. Située à 15 km au large de Maui, Lanai était autrefois couverte de plantations d’ananas (Dole, ça vous dit quelque chose?), une culture qui y a cessé en 1992. 

Aujourd’hui, on peut sillonner ses routes de terre rouge en 4 X 4, découvrir ses plages désertes, visiter son unique petite ville, Lanai City, ou encore s’étonner devant son site sacré, Keahiakawelo ou Jardins des Dieux, un sommet venteux aux allures de planète Mars.

Sarah Bergeron-Ouellet

Mais c’est l’hôtel Four Seasons Lanai qui tend à voler la vedette. Récemment rénové, entouré de jardins touffus et perché au-dessus d’une baie peuplée de dauphins, l’hôtel attire une clientèle fortunée provenant notamment de Silicon Valley. On y fait des séjours de rêve, mais à gros prix.

Sarah Bergeron-Ouellet

Lanai est accessible en traversier et on peut se contenter d’y passer la journée (location de Jeep, tour guidé).

5. Les producteurs locaux

Il n’y a pas que le vin à déguster à Maui. Il y a la vodka bio Ocean de la distillerie Hawaii Sea Spirits, les bières de la microbrasserie Maui Brewing Co, les fromages de chèvre de Surfing Goat Dairy, le café du torréfacteur Mill House Roasting Co...

Sarah Bergeron-Ouellet

La compagnie Maui Craft Tours, fondée il y a moins d’un an, offre des visites guidées à travers les terres fertiles de «l’île de la Vallée» pour faire découvrir les producteurs locaux.

6. Paia et la route de Hana

Ancienne ville de plantation sucrière devenue touristique, Paia est une bonne halte pour qui a envie d’un bon café, d’un bon repas ou d’une petite séance de magasinage. Elle est pourvue d’une plage municipale bien dorée, mais c’est Hookipa, à 3 km du centre-ville, qui est sa plus célèbre plage, principalement auprès des «kitesurfeurs».

Sarah Bergeron-Ouellet

Paia marque officieusement le début (ou la fin) de la Road to Hana, une étroite route panoramique d’à peine 85 km, à parcourir absolument pour ses 600 virages, ses cascades, ses plages sauvages et ses sentiers de randonnée.

7. Les pupu

La cuisine d’Hawaii a mille et un parfums: les Polynésiens qui ont peuplé l’archipel ont emmené leurs saveurs avec eux, tout comme les nombreuses populations qui y ont immigré au fil des ans. Pour un échantillon varié, rien ne vaut un repas de pupu (ou «hors-d’oeuvre») sur une terrasse!

Sarah Bergeron-Ouellet

Poke, sushi, sashimi, mais aussi boeuf teriyaki, crevettes grillées ou mets «chinois américains» (egg rolls et cie!) peuvent se retrouver dans une assiette de pupu à partager. Un must.