/lifestyle/columnists
Navigation

Quand un proche aidant est au bout du rouleau

Coup d'oeil sur cet article

Je m’adresse à Elsa Lopez qui disait ne plus savoir où trouver d’aide à domicile, elle qui garde sa mère atteinte d’Alzheimer, et qui après un essai malheureux en Centre d’accueil, a pris la décision de la garder chez elle aussi longtemps que possible. Je connais un organisme qui pourrait la soulager. Il s’agit de « Dames de compagnie » qui vient en aide aux proches aidants qui veulent prendre un peu de répit.

À deux reprises j’ai fait appel à elles et j’ai eu un excellent service. Ce n’est pas très dispendieux mais oh combien plus réconfortant pour la personne en perte d’autonomie ainsi que pour le proche aidant.

Elsa

Effectivement « Dames de compagnie » offre des services d’accompagnement pour les personnes seules tout autant que du répit pour les proches aidants. Le service est rapide, offert à Montréal, Laval et la Rive Nord, et on les joint au (450) 430-5547