/news/currentevents
Navigation

Des coyotes près d’une école de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Sandrine a 9 ans, elle va à l’école Saint-André-Apôtre et depuis maintenant quelques jours, des coyotes rôdent autour de son école.

«On était là-bas, à l’intérieur, il pleuvait et on a vu un coyote dans la cour d’école», raconte la jeune fille.

Ce n’est pas la première fois que les coyotes sont visibles dans le quartier Ahuntsic-Cartierville, mais maintenant ils ne sont plus seulement en bordure des boisées.

Ils rentrent dans les cours des maisons, marchent dans les rues, à un point tel que l'établissement scolaire a remis une feuille qui explique aux enfants comment cohabiter avec les coyotes.

Des parents inquiets ont contacté TVA Nouvelles.

«Quand on marche ou quand on les laisse jouer, ce n’est pas bon. C’est inquiétant», indique une mère à TVA Nouvelles.

«Je pense que la feuille remise par l'école visait à ne pas nous inquiéter, plus rassurer les enfants et les parents avec certaines indications», ajoute une autre mère d’une élève à l’école Saint-André-Apôtre.

Des élèves ont également raconté que, la semaine dernière, une récréation a été interrompue puisque des coyotes rôdaient dans la cour d'école.

TVA Nouvelles a communiqué avec la commission scolaire, mais au moment d’écrire ses lignes nous n'avons toujours pas eu de retour d’appel.

«Si ça rentre dans les cours d'école, c'est sûr qu'il faut probablement faire quelque chose. On ne sait pas, ultimement, ce qui peut arriver», mentionne une résidente du quartier.

Dans ce quartier résidentiel et familial, les animaux de compagnie sont nombreux.

Rien de rassurant lorsqu'on sait que le coyote se nourrit de petites proies, comme des ratons laveurs, des marmottes ou des souris. Au moins trois chiens ont été attaqués cette année.

«Le coyote est entré dans la cour et se dirigeait vers le petit enfant. Là, le père a réagi quand même en partant en courant après le coyote, avec les deux chiens. C'est sûr que le coyote a pris la fuite. Une autre anecdote que j'ai entendue, c'est quelqu'un dont le petit chien était en laisse, puis là, la laisse lui a échappé et le coyote a attrapé le chien et est parti avec. On l'a pas revu», signale une femme qui habite dans le quartier.

Après plusieurs tentatives auprès de la Ville de Montréal, il a été impossible d’avoir une entrevue avec la mairesse de l'arrondissement.

Par contre, des résidents ont indiqué que des séances d'information sur l'animal avaient été organisées.

- D’après les informations de Cassandre Forcier-Martin

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.