/news/green
Navigation

Encore le chaos à Montréal

La Ville n’a pas de méthode spécifique pour améliorer la situation dans les côtes enneigées

tempête de neige sur Montreal
Photo Ben Pelosse La circulation dans les côtes de Montréal n’était pas facile pour les automobilistes mardi. La chaussée glissante a d’ailleurs ennuyé ce chauffeur de taxi.

Coup d'oeil sur cet article

Voitures incapables d’avancer, mise en portefeuille d’autobus, circulation au ralenti. Les côtes de Montréal en pleine tempête de neige représentent une entrave pour laquelle l’administration Plante cherche encore une solution.

« Ce n’est pas normal, on ne voudrait pas que ce soit ainsi. Peu importe où on est à Montréal, les côtes restent un problème », reconnaît le responsable du déneigement au comité exécutif, Jean-François Parenteau, qui a lui-même observé les voitures glisser sur la pente de la rue Gosford.

tempête de neige sur Montreal
Photo Matthieu Payen

Sur l’heure du midi, mardi, la côte du boulevard Robert-Bourassa au coin De la Gauchetière était devenue une patinoire pour les automobilistes. Malgré les deux passages des déneigeuses en avant-midi, plusieurs voitures faisaient du surplace dans la côte, sur les feux de détresse, ou zigzaguaient à travers la voie.

Au même moment, sur le chemin de la Côte-des-Neiges, trois autobus de la Société de transport de Montréal (STM) se sont retrouvés coincés, forçant la fermeture de la rue durant près de quatre heures. Le premier autobus bloqué arrivait à l’intersection de l’avenue du Docteur-Penfield lorsque ses roues ont cessé d’adhérer à l’asphalte.

tempête de neige sur Montreal
Photo Matthieu Payen

Abrasif qui glisse

Face à cette situation, la Ville dit qu’elle ne peut que déblayer et épandre de l’abrasif aux 90 minutes sur ces artères.

« Même si on épand de l’abrasif, la pente fait en sorte qu’il se retrouve au bas de la côte, explique M. Parenteau. Ensuite, les voitures font de la friction avec leurs pneus, font fondre la neige qui se transforme en eau et crée une glace noire. »

C’est ce cocktail qui avait aussi transformé la côte du Beaver Hall en glissade géante, l’hiver dernier. Un autobus de la STM avait alors embouti quatre voitures, suivi par une camionnette, un deuxième autobus et une voiture de police. Une vidéo montrant la scène avait fait le tour du web.

Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de décembre dernier lorsqu’un autobus de la STM avait abouti sept véhicules.
Photos Ben Pelosse
Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de décembre dernier lorsqu’un autobus de la STM avait abouti sept véhicules.

Exemple ailleurs

Questionné sur la fréquence des passages de la déneigeuse, Jean-François Parenteau dit qu’il souhaite consulter son équipe sur les changements possibles à l’horaire.

« On voudrait toujours que ce soit sec, c’est sûr. Mais on reste un pays nordique. Je veux voir avec les équipes quel est le nombre de passages adéquats sur les grandes artères et s’il peut être possible d’augmenter ces passages. »

D’autres villes du Québec ont pourtant déjà appris de leurs erreurs et portent une attention particulière aux côtes pendant une chute de neige pour éviter ce genre de situation.

M. Parenteau affirme vouloir améliorer la situation générale dans les côtes de Montréal, sans toutefois donner de pistes de solution.

« Je vais poser des questions pour voir s’il y a autre chose qu’on peut faire pour améliorer l’adhérence des pneus à la chaussée. Je vais aller valider ce qui se fait dans d’autres villes », dit-il simplement.

– Avec Matthieu Payen

Quelle méthode pour bien déneiger les pentes ?

  • Le sel n’est pas une bonne option lorsqu’il neige puisque son utilisation génère de l’eau qui se transforme en glace quelques heures plus tard
  • En cas de précipitation importante, un déblaiement régulier est la meilleure solution
  • L’usage d’abrasif ou d’un mélange sel et abrasif est un bon choix pour sécuriser les routes
  • Le sel peut être utilisé pour des zones spécifiques ou après les précipitations pour faire fondre les dernières glaces si la température est supérieure à -10 °C
 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.