/lifestyle/food
Navigation

Canadien!

Restaurant de la semaine : L’adresse : Rockwood Adresse : 101 Rue Saint-Paul O
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Les ouvertures de ­restaurants à Montréal sont toujours en perpétuelle progression, les ­fermetures aussi d’ailleurs, et les concepts se développent à vitesse grand V.

Cette fois-ci, je vous présente une brasserie canadienne mettant de l’avant les produits d’ici, tant dans l’assiette que dans le verre. La bonne affaire est de faire le mieux possible, la mauvaise est de s’y limiter. Certaines choses au Rockwood devraient être modifiées et je devine que les responsables s’y attellent déjà. C’est donc à suivre, mais le potentiel est bien réel.

Style de restaurant

La cuisine se veut faite de ­produits locaux avec l’envie de faire réellement canadien dans les réalisations culinaires. Mais aussi, en ne proposant que des vins canadiens. J’adore l’idée, pour peu que ce qui est ­proposé soit le meilleur possible, de ­qualité et original. Le concept est bon, reste à développer l’offre dans l’assiette, comme dans le verre.

Décor et Ambiance

C’est vraiment très joli, on est dans le Vieux-Montréal et on respecte bien cette réalité. De belles grosses pierres, des banquettes chaleureuses et confortables.

Clientèle

De jeunes gens qui veulent manger des plats réconfortants, boire du vin, canadien, et ça, le pays n’en manque pas. Également des touristes, puisque nous sommes dans le Vieux-Montréal sur l’une des rues les plus visitées de la ville. En fait, dans toutes les situations, c’est bien agréable.

Le repas

Pour commencer... Plateau de charcuteries locales. Saucisson de porc au gin, saucisson de porc à la bière IPA, saucisson aux champignons, saucisson ­bourbon BBQ, rillettes de canard, faisan aux pistaches, magnifique rosette victoria fort pimentée, coppa (façon italienne). Voilà sûrement l’un des meilleurs ­plateaux de ­charcuteries ­dégustés à Montréal. Les saucissons, particulièrement, sont incroyables, savoureux et délicats. Les petits condiments et légumes ­marinés ajoutent au plaisir de la ­dégustation. Grosse tartine de pain de campagne grillé, aussi, en accompagnement. C’est une bien belle mise en bouche, on se régale !

Le tartare de saumon n’est, quant à lui, pas ­vraiment ­transcendant. J’avais ­l’impression qu’il était ­préparé trop à l’avance avec son ­assaisonnement. Si bien que la texture du poisson cru était sans grand attrait, mou, sans panache non plus, ni ­originalité. ­Toutefois, ce n’était pas mauvais non plus, il faut le dire.

Demi-poulet de Cornouailles, polenta et choux cavaliers. La chair de la volaille est sèche, trop cuite et même un peu brûlée sur sa base. C’est bien dommage, car la polenta et le chou sont bien agréables à déguster. Jarret de porc confit, purée de pommes de terre. Le meilleur plat de la soirée avec les charcuteries ! La chair est tendre, onctueuse, se détache bien de l’os. Un bon et copieux plat !

En dessert, un pouding ­chômeur réconfortant et servi très chaud, avec de la crème glacée qui fond en dix secondes. Et aussi, une tarte aux pommes, plutôt une croustade pour dire la vérité, qui offre un dessert familial bien apprécié.

Le service

Super gentil ! On s’occupe du client pour lui faire savoir qu’ici on sera bien traité et que l’on passera un bon moment... Et ce fut le cas !

Rockwood

★★★

Coup de toque

Super ambiance et un bien joli décor dans le Vieux-Montréal.

Coup de torchon

Le menu manque d’originalité, c’est trop convenu.

Combien ça coûte ?

Une cinquantaine de dollars par personne.

L’adresse

Rockwood

101, rue St-Paul Ouest

Vieux-Montréal H2Y 1Z5

Tél. : 514 844-9663