/news/society
Navigation

Des passionnés restaurent un avion de la 2e Guerre mondiale

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de passionnés d'aviation s'est donné la mission de restaurer un avion qui a servi pendant la Deuxième Guerre mondiale et qui était abandonné depuis 25 ans à l'aéroport de Saint-Hubert.

Le DC3 avait été laissé à l'abandon durant des années en bordure des pistes de l'aéroport de Saint-Hubert. C'est la première fois en près de 25 ans qu'on le fait entrer à l'intérieur d'un hangar.

L'avion a notamment servi durant le célèbre débarquement de Normandie. Ensuite, il a servi dans une carrière civile, aux couleurs de Trans-Canada Airlines, l'ancêtre d'Air Canada.

Il pourrissait là avant que ce groupe de passionnés d'aviation se lance dans sa restauration. «On estime, en fait, à peu près, entre cinq à sept ans, huit ans pour la rénovation opérationnelle de l'appareil. On ne va pas le remettre en vol», explique Benoît de Mulder, président d'Avialogs.

Étonnamment, lorsqu'on entre à l'intérieur de la cabine, on réalise que plusieurs éléments d'origine ont été préservés, des éléments de 1944, qui n'ont pas été vandalisés. Ce qui est le plus abîmé, en fait, c'est le cockpit, à l'avant.

«Tous les instruments sont manquants. Ils ont été arrachés, ils ont été volés. Donc, là, il va falloir le refaire au complet», ajoute M. de Mulder.

Il faudra donc beaucoup de temps et de travail pour redonner à cet avion ses lettres de noblesse.