/lifestyle
Navigation

La classe de Mme C. : Souvenirs d’enfants !

Coup d'oeil sur cet article

Pour cette dernière chronique avant les Fêtes, je laisse la place à mes élèves qui partagent, du haut de leurs 11 ans, un court texte relatant leur plus beau souvenir hivernal.

Un beau défi. Ils ont dû d’abord trouver leur idée. La développer de manière concise, mais imagée. Couper les phrases trop longues. Mettre de l’émotion. Éviter les mots qui se répètent. En trouver des beaux.

Écrire pour être lus pour vrai ! Pas juste par leur prof. Un beau cadeau !

Heureux temps des Fêtes !


Noël pour moi c’est de tous se réunir en famille pour placoter et jouer à des jeux amusants. Mais surtout, pour savourer un vrai souper de rêve. Chaque année, nous nous réunissons chez mes grands-parents : mon oncle, ma tante et mes jeunes cousines. Ce qu’elles crient ! Jusqu’à tant que la tarte aux pommes de grand-maman soit sur la table. Noël n’est pas que pour les cadeaux, mais pour s’amuser et profiter du temps en famille.

Jérôme


25 décembre. Minuit. Ding Dong. Je saute dans les bras de ma meilleure amie, si heureuse de la retrouver après tant de temps d’attente ! Je suis à 800 kilomètres de chez moi avec une amie très chère à mes yeux. Bonhomme de neige, patins, jeux, cadeaux, chocolat chaud, nous voilà ! Nous nous amusons comme des folles ! Je suis à Gaspé, en Gaspésie !

Lili Rose


Une petite boule de poils se pointait le nez dans la fenêtre d’une grande maison. Dans ma tête, c’était décidé. C’était lui que l’on choisirait. Je me suis penché pour le caresser. Il m’a léché. Guizmo sera son nom. Ceci est un moment merveilleux. Ce jour de décembre où j’ai reçu mon chien.

Rafaël


Comme toujours, ma sœur et moi jouions dans le village miniature sous le sapin de ma grand-mère. Je sentais l’odeur des patates chaudes et des saucisses enroulées dans le bacon me chatouiller le nez. Tout à coup, j’entends des clochettes, est-ce bien lui ? Vêtu de son grand manteau rouge et de sa grande barbe ? Oui. Le père Noël fait son apparition. Enfin !

Olivier


Je vois des parts de gâteau servies sur la table. Je sens l’odeur des biscuits aux pépites de chocolat à peine sortis du four. J’en salive déjà. Je suis tellement excité que je sens mes poils se dresser sur mes bras. Il y a mon chat qui joue avec son jouet préféré. Lui aussi est heureux ! Aujourd’hui, c’est la fête de l’Aïd. Une fête importante pour les familles musulmanes. Une grande journée de partage.

Mon père et ma mère sont prêts à aller à la mosquée pour faire la prière. Tout le monde est heureux. J’aime voir la famille et les amis pour leur souhaiter « bonne fête ».

Adam


Impatiente d’avoir mes cadeaux, nous terminions le souper de famille. Enfin, nous passons au salon ! C’est le temps des cadeaux. Je reçois celui de mon père. C’est une carte. Je pouvais y lire : « Je t’attends avec impatience. J’ai hâte que tu me caresses. »

Je sens l’émotion m’envahir. Je demande à mon père si c’est un chat. Il me répond qu’une jolie petite chatte m’attendait à la maison. Quelle joie !

Marine


Jouer avec ma famille, c’est ce que je préfère le plus, à Noël. Je me souviens de ce Noël. Je venais de recevoir un jeu de tarte à la crème du père Noël. Mes oncles, mes tantes, mes cousins, mes cousines, mes grands-parents, mes parents, mon frère et moi y jouons. Tous ont eu de la crème fouettée au visage. Et chaque fois que quelqu’un en recevait, mon cousin m’en remplissait la bouche ! Comme nous nous sommes amusés !

Annabelle


Nous sommes en route vers chez mes grands-parents au doux son de la musique préférée de mon père : Petit papa Noël.

Après quelques heures de route, les voilà qui sortent de leur maison pour nous accueillir, bien étonnés de nous voir arriver plus tôt. À peine entrée, je me précipite enfiler mon habit d’hiver. Je suis enveloppée par la bonne odeur de la maison de ma grand-mère. Je sors à l’extérieur avec mon père et ma mère... et mon traîneau !

Je m’élance et dévale la pente à toute vitesse avec ma mère. La pente est abrupte. Ça glisse ! Vive les vacances !

Kelly-Ann


Dans le téléphérique, mon cousin Joé, ma cousine Laurie et moi attendons d’arriver tout en haut de la montagne. Le nez congelé, nous voilà enfin au sommet. Nous dévalons la pente familiale. Je tombe à plusieurs reprises. Nous rions jusqu’à en pleurer. À 21 heures pile, nous rentrons dans le chalet, où un délicieux chocolat chaud aux guimauves nous attend. Le sourire fendu jusqu’aux oreilles, nous allons dans l’automobile pour retourner à la maison de ma tante Josée. Vive l’hiver en famille !

Ashley