/weekend
Navigation

Photos souvenirs : René Simard

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs.

Photos souvenirs : René Simard
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Tourne la page

Photos souvenirs : René Simard
Photo d'archives

Avec sa sœur Nathalie, à l’époque de l’album René et Nathalie sur lequel on retrouve le succès Tourne la page (1988). René Simard lançait un nouvel album chaque année et il avait ­animé durant trois ans l’émission de variétés à grand déploiement R.S.V.P. (René Simard vous présente) à TVA.

Un couple unique

Photos souvenirs : René Simard
Photo d'archives

Le p’tit Simard et Marie-Josée Taillefer « Pop-sac-à-vie-sau-sec-fi-copin », au printemps 1987, quelques mois avant que les deux enfants chéris du public québécois ne célèbrent leur mariage dans une petite église de Saint-Sauveur. Plus de 30 ans plus tard, les parents de Rosalie et Olivier s’aiment toujours autant.

L’Oiseau

Photos souvenirs : René Simard
Photo d'archives

Le petit gars de l’île d’Orléans qui avait remporté, en 1970 le premier prix à ­l’émission télé Les découvertes de Jen Roger, lançait cette même année sa chanson L’Oiseau, un succès énorme qui lui a valu de vendre plus de ­microsillons au ­Québec que les ­Beatles et Elvis Presley !

Comme les autres

Photos souvenirs : René Simard
Photo d'archives

Au début des années 70, René Simard, était devenu un phénomène au Québec, faisant l’objet du documentaire Un enfant comme les autres, jouant au cinéma dans J’ai mon voyage, aux côtés de Dominique Michel, et attirant des foules immenses, dont 60 000 personnes à la Place des Nations de Montréal.

Beaucoup de disques

Photos souvenirs : René Simard
Photo d'archives

Lors du spécial 30 ans de l’Adisq en 1984, René Simard, 23 ans, ­recevait le Félix du 45 tours le plus vendu, pour Comment ça va ?. Il comptait déjà près de 15 ans de carrière, ayant conquis les publics québécois, japonais, français, puis américains, à la télé, comme sur scène aux côtés du grand Liberace.


► René Simard signe la mise en scène dus spectacle 2017 Revue et corrigée, présenté au Théâtre du Rideau vert jusqu’au 7 janvier 2018. Une rétrospective de l’année avec sketches, chansons, chorégraphies et imitations dont celles de Safia Nolin, Dave Morissette, Céline Dion, Jean-Philippe Wauthier, Julie Payette et Julie Snyder, ainsi que Donald Trump. Avec Suzanne Champagne, Benoit Paquette, Marc St-Martin, Julie Ringuette et Martin Héroux. Pour plus d’informations, visitez le www rideauvert.qc.ca.

► Le chanteur poursuit sa tournée de spectacles, Nouveau rêve, à travers le Québec. Il offre notamment sur scène un pot-pourri de ses premiers succès tels Petite Japonaise, Fernando, Chante la la la et L’oiseau, qu’il interprète en duo avec une projection de lui-même enfant, en plus de clins d’œil au Fantôme de l’opéra et à l’époque disco. Il présente aussi des chansons tirées de son plus récent album. Sa fille Rosalie vient le rejoindre sur scène le temps d’une danse. Voir www.renesimard.ca.

► René Simard personnifie le personnage de George Banks, un banquier austère dans la grandiose comédie musicale Mary Poppins, mise en scène, traduite et adaptée par Serge Postigo. Jusqu’au 30 décembre 2017, au Théâtre St-Denis.