/sports
Navigation

Plusieurs Canadiens pourraient se démarquer à Pyeongchang

Alex Harvey
AFP Alex Harvey

Coup d'oeil sur cet article

En sports amateurs, les exploits de plusieurs athlètes canadiens au cours de l’année 2017 laissent présager de belles choses aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Alex Harvey a aussi connu une saison exceptionnelle. En plus d’enlever le titre mondial au 50 kilomètres en mars à Lahti (en Finlande), le fondeur de 28 ans a réalisé six podiums et obtenu trois victoires en Coupe du monde.

Erik Guay a quant à lui frôlé la perfection aux derniers Mondiaux de ski alpin. En février, à Saint-Moritz (en Suisse), le Québécois de 36 ans a été sacré champion du monde du super-G et vice-champion du monde de la descente. Une hernie discale subie en fin d’année pourrait toutefois l’empêcher de participer aux Jeux d’hiver de 2018.

De son côté, Mikaël Kingsbury a battu son record de 2015 en signant 10 victoires consécutives en Coupe du monde de ski acrobatique. Le Québécois de 25 ans, qui a mis la main sur son cinquième globe de cristal en autant de saisons, compte maintenant 45 triomphes en carrière sur le circuit.

Toujours sur les pentes, la planchiste québécoise Laurie Blouin a créé la surprise en décrochant le titre mondial de slopestyle à Sierra Nevada (en Espagne), en mars.

Domination sur lames

La patineuse de vitesse Marianne St-Gelais a connu tout un début d’année. Dominante en Coupe du monde, l’athlète de Saint-Félicien a ensuite été sacrée vice-championne du monde sur courte piste. Ces dernières semaines, c’est surtout Kim Boutin qui a attiré l’attention, elle qui a déjà remporté sept médailles individuelles, dont deux d’or, depuis le début de la saison sur le circuit.

En longue piste, les patineurs canadiens ont été redoutables en 2017. Sur le plan individuel, l’Albertain Ted-Jan Bloemen a été particulièrement impressionnant avec six podiums et deux premières places en Coupe du monde dans les épreuves longues distances.

Kaillie Humphries a maintenu sa forme habituelle en bobsleigh. L’athlète de Calgary a obtenu cinq podiums en Coupe du monde, en plus d’obtenir l’argent aux Mondiaux.

En curling, les skips Rachel Homan et Brad Gushue ont mené les formations féminine et masculine canadiennes à la victoire aux Mondiaux.

Du côté des sports d’été, l’année post-olympique a été plus tranquille pour les athlètes canadiens. La gymnaste Ellie Black, de la Nouvelle-Écosse, a toutefois écrit une page d’histoire en remportant la médaille d’argent au concours multiple des Championnats du monde, en octobre, à Montréal. Il s’agit du meilleur résultat jamais obtenu par une Canadienne à cette épreuve aux Mondiaux.