/news/green
Navigation

Grand froid : Hydro-Québec suffit à la demande et exporte

Bloc Hydro-Québec, pylônes, pylone
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La vague de froid que connaît la province a fait bondir la consommation d'électricité, mais Hydro-Québec est en mesure d'y faire face.

La plus forte demande enregistrée mercredi a atteint les 36 000 mégawatts alors que le parc de production génère une capacité totale d'environ 40 000 mégawatts.

La société d'État observe qu'en plein congé du temps des Fêtes, la demande est naturellement moins importante qu'en période normale.

« Vu que les gens sont en congé, on se retrouve pour les prochains jours avec des pointes plutôt en soirée lorsque les gens préparent le souper et donnent le bain aux enfants, a expliqué Louis-Olivier Batty, porte-parole d'Hydro-Québec. Avec ça, nous n'avons pas le même type de profil de consommation. Ainsi, les pointes sont plus douces. »

Puisque la vague de froid sévit également chez nos voisins, la société d'État peut même s'offrir le luxe de leur venir en aide en augmentant ses exportations.

Dans ce contexte, le prix qu'elle en tire est jusqu'à trois fois plus avantageux que dans des conditions normales de marché, soit jusqu'à 14 cents le kilowatt-heure contre quatre ou cinq cents en temps normal.