/news/green
Navigation

Nouvelle journée glaciale au Québec

Nouvelle journée glaciale au Québec
Photo Agence QMI, JOEL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois devront de nouveau s'habiller chaudement avant de mettre le nez dehors, jeudi, alors que la température demeurera aussi froide que mercredi.

À LIRE AUSSI : L'Amérique du Nord balayée par une vague de froid extrême

À LIRE AUSSI : Le froid laisse des traces partout au pays

Globalement, tout le sud et l'ouest de la province demeurent sous le coup d'un avertissement de froid extrême pour la journée de jeudi.

« De l'air arctique combiné aux vents vifs donne un facteur de refroidissement éolien extrême de moins 38 à moins 42 sur l'ouest et le centre du Québec ce matin. Le refroidissement éolien s'atténuera un peu au cours de la journée. Toutefois, il demeurera élevé, de moins 30 à moins 35 jusqu'à vendredi matin », a expliqué Environnement Canada dans son plus récent avertissement.

Sans tenir compte du facteur éolien, les thermomètres afficheront des maximums de -19 °C à Montréal et de -17 °C à Québec au cours de la journée.

Seules les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et des Îles-de-la-Madeleine échappent aux avis de froid extrême. Cela dit, le Nord-du-Québec n'échappe pas au froid, avec un maximum attendu de -21 °C à Salluit.

Des alertes de froid extrême demeurent aussi en vigueur dans les Prairies et en Ontario. À Saskatoon, le mercure ne grimpera pas au-dessus de -24 °C jeudi et peinera à se hisser au-dessus de la barre des -30 °C vendredi et samedi, sans tenir compte du refroidissement éolien.

Les provinces de l'Atlantique auront elles aussi froid jeudi, alors qu'Environnement Canada prévoit un refroidissement éolien de -30 à -35 °C au Nouveau-Brunswick et de -20 à -30 °C en Nouvelle-Écosse.

Seule la côte ouest affiche des températures positives, avec un maximum attendu de 3 °C à Vancouver. Les régions montagneuses de la Colombie-Britannique n'échappent toutefois pas au froid extrême.

Le retour à des températures plus clémentes n'est pas attendu avant le début de l'année 2018.