/finance/business
Navigation

Vente des Panthers: un dossier chaud de la NFL

Ce n’est pas tous les jours qu’une équipe est mise en vente

Vente des Panthers: un dossier chaud de la NFL
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ce sera cependant le cas sous peu avec les Panthers de la Caroline et ce dossier risque de faire couler beaucoup d’encre, au point où il pourrait porter ombrage aux présentes séries.

Chaque fois qu’un processus de mise en vente est enclenché, il en est en effet largement question pour trois principales raisons. Tout d’abord, une franchise de la plus puissante ligue sportive professionnelle en Amérique du Nord vaut son pesant d’or.

D’autre part, dans la majorité des cas, la liste des acheteurs potentiels est relativement longue. Enfin, la vente marque un changement de garde, les propriétaires ayant tendance à garder leur équipe pendant des décennies, la léguant même à des membres de leur famille au moment de leur décès.

Dans le cas des Panthers, l’équipe répond à ces trois critères. Qui plus est, comme si un tel processus n’attirait pas déjà suffisamment le regard des curieux, rappelons que le propriétaire actuel est en quelque sorte forcé de vendre son équipe. Lui-même un ancien joueur s’étant enrichi grâce au domaine de l’alimentation et la restauration, Jerry Richardson quitte dans la controverse.

Seul et unique propriétaire que les partisans des Panthers aient connu, Richardson se départit de l’équipe à la suite d’allégations selon lesquelles il aurait tenu des propos racistes et des commentaires à caractère sexuel déplacés. On trouvera toutefois peu de gens pour pleurer sur son sort puisqu’il devrait empocher plus de deux milliards de dollars pour une équipe payée 160 millions en 1993.

Un jouet dispendieux

Compte tenu de la valeur actuelle d’une équipe de la NFL et de la rare chance de mettre la main sur une d’entre elles, Jerry Richardson risque de recevoir plusieurs offres. Et bien que les règlements de la ligue stipulent qu’un seul individu doive détenir au moins 30 % de l’équipe, plusieurs de ces offres viendront de consortiums.

Le chanteur Sean « Diddy » Combs a exprimé le souhait d’acquérir l’équipe, notamment avec l’appui de la vedette de la NBA Steph Curry. De richissimes gens d’affaires de la Caroline du Nord semblent également intéressés, mais encore faut-il que ces gens soient acceptés par les propriétaires actuels.

Parmi les acheteurs potentiels qui pourraient acheter seuls une équipe de la NFL, le nom du fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a été soulevé. Ce serait une occasion idéale pour lui de négocier des ententes entre la NFL et Amazon, pour les droits de diffusion entre autres.

Bezos se joindrait ainsi à une longue liste de propriétaires uniques comme Jerry Jones (Cowboys de Dallas), Robert Kraft (Patriots de la Nouvelle-Angleterre), le cofondateur de Home Depot Arthur Blank (Falcons d’Atlanta) et Martha Ford de la famille Ford (Lions de Detroit) qui ont eu la chance d’acheter une équipe au rabais à une époque où la valeur n’était pas aussi astronomique.

Investissement et valeur

  • Les cinq équipes de la NFL ayant la plus grande valeur
  • Cowboys de Dallas : 4,8 milliards $
  • Patriots de la Nouvelle-Angleterre : 3,7 milliards $
  • Giants de New York : 3,3 milliards $
  • Redskins de Washington : 3,1 milliards $
  • 49ers de San Francisco : 3,05 milliards $

* Source : Forbes

Un investissement judicieux

140 millions $ : prix payé par Jerry Jones pour les Cowboys de Dallas en 1989

172 millions $ : prix payé par Robert Kraft pour les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en 1994

70 millions $ : prix payé par Tom Benson pour les Saints de La Nouvelle-Orléans en 1985 (aujourd’hui évalués à 2 milliards)

Ressusciter la XFL ?

Vince McMahon
Photo d'archives
Vince McMahon

Face à la grogne populaire à laquelle fait face la NFL, tant pour le refus de certains de ses joueurs de se lever durant l’hymne national que pour de récentes décisions controversées de la part des officiels, le grand manitou de la WWE Vince McMahon envisagerait-il la possibilité de ressusciter la XFL ? À la fin des années 1990, McMahon avait tenté de rivaliser avec la NFL en créant sa propre ligue de football. L’aventure n’aura pas été concluante, la XFL cessant ses activités au terme de sa saison inaugurale, en 2001. La situation pourrait-elle être différente près de 20 ans plus tard ? Plusieurs rumeurs circulent indiquant que McMahon souhaiterait tenter l’aventure de nouveau, surtout après qu’il ait récemment vendu 100 millions de dollars de ses actions de la WWE afin de financer de nouveaux projets.

Hausse des prix des billets pour les Knights

Vente des Panthers: un dossier chaud de la NFL
Photo d'archives, Martin Chevalier

Lorsqu’une équipe accumule les victoires, il ne faut pas se surprendre de voir le prix des billets augmenter. À leur toute première saison dans la LNH, les Golden Knights de Las Vegas connaissent des succès sans précédent. Personne n’avait anticipé que l’équipe figurerait parmi les meilleures de la ligue après avoir disputé près de la moitié du calendrier. Face à ces succès, l’équipe a déjà annoncé son intention de hausser le prix des billets de saison en vue de la campagne 2018-2019. La hausse n’affectera toutefois pas les détenteurs de billets de saison qui s’engagent à long terme, soit pour des contrats de trois, cinq ou dix ans.

Le chiffre de la semaine : 3250

Vente des Panthers: un dossier chaud de la NFL
Photo d'archives, AFP

Les séries éliminatoires de la NFL débutent cet après-midi. C’est donc dire que pour une douzaine d’équipes, tous les espoirs sont permis. Les partisans qui prévoient économiser en se procurant dès maintenant un billet en vue du Super Bowl risquent d’être surpris, puisque les billets les moins dispendieux se vendent aux environs de 3250 $ américains l’unité sur StubHub.