/news/society
Navigation

Les hommages continuent d’affluer pour «Pops»

Coup d'oeil sur cet article

Les hommages continuent d’affluer deux jours après de la mort du fondateur de l’organisme «Dans la rue», le père Emmett John «Pops».

Karine Côté, alias schtroumpfette, est de ce nombre. La jeune femme a reçu de l’aide de l’organisme «Dans la rue» pendant près de 10 ans.

«Dans la rue m’a permis de retourner à l’école, m’a redonné confiance en moi, m’a donné des vêtements chauds, des repas, de l’aide, de l’écoute, de l’amour».

Pour elle et pour bien d’autres jeunes de la rue, le père Emmett John «Pops» a été beaucoup plus qu’un intervenant.

«C’était comme mon père, il a été vraiment présent dans ma vie et il a toujours été là pour nous écouter sans jugement», dit-elle, émue.

À l’instar du chanteur Dan Bigras, Karine Côté croit que «Pops» devrait recevoir des funérailles nationales.

«Personne ne pourra le remplacer, jamais», conclut-elle.