/auto/news
Navigation

Hyundai lance la nouvelle Veloster et une belle surprise

Coup d'oeil sur cet article

Pour l’année 2019, Hyundai réintégrera la Veloster à son catalogue. Toute nouvelle, cette dernière a été dévoilée en primeur au cours du Salon de l’automobile de Detroit.

La Veloster de première génération était reconnue pour sa silhouette asymétrique et Hyundai s’est assuré de préserver cette caractéristique. On retrouve donc toujours une portière du côté du conducteur et deux du côté du passager. On a aussi conservé son hayon qui s’avère très pratique. 

Hyundai Veloster 2019
Germain Goyer

Une sélection de deux moteurs est offerte aux futurs acheteurs de la Veloster. Elle est livrée de série avec un quatre cylindres de 2,0 L qui développe 147 chevaux-vapeur et 132 livres-pied de couple. C’est relativement modeste. Il peut être jumelé à une transmission manuelle à six rapports ou à une automatique qui en compte autant.

En option est livrable le quatre cylindres turbocompressé de 1,6 L qui développe, quant à lui, 201 chevaux-vapeur et 195 livres-pied. Ce moulin peut être couplé à une boîte manuelle à six rapports ou à une automatique à double embrayage à sept rapports. 

Hyundai Veloster 2019
Germain Goyer

Il y a aussi la N

Tant qu’à dévoiler sa Veloster, Hyundai en a aussi profité pour lever le voile sur une version plus épicée de cette voiture : la Veloster N. Sur le plan esthétique, on remarque des accents rouges, de superbes jantes de 19 pouces, un aileron arrière qu’on ne peut pas manquer, un diffuseur ainsi qu’une sortie d’échappement double.

Sous son capot, on retrouve un 2,0 L turbocompressé qui génère 275 chevaux-vapeur et 260 livres-pied. Seule la transmission manuelle à six rapports est offerte. Cette dernière se charge même de faire correspondre le régime du moteur en rétrogradation.

Comme toute bonne voiture qui se définit comme une sportive, la Veloster N est équipée de suspensions ajustables en fonction du style de conduite désiré. 

Hyundai Veloster N 2019
Germain Goyer