/24m/job-training
Navigation

Les robots font la classe

robots chalk
charles taylor - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Valérie Cordier-Chemarin - 37e AVENUE

 

L’enseignement est l’un des domaines où les robots pourraient, dans un avenir très proche, faire leur apparition. Plusieurs expériences ont déjà été réalisées au sein de certaines classes, avec des résultats très prometteurs.

Certes, le métier d’enseignant n’est pas près de disparaître. Mais les robots pourraient apporter une grande valeur ajoutée à l’enseignement. C’est en tout cas ce que révèle une étude réalisée par Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation de l’Université de Montréal.

Le professeur a réalisé plusieurs expérimentations avec Nao, un petit robot humanoïde de 58 cm, notamment dans une classe d’enfants atteints d’un trouble du spectre de l’autisme. Les enfants devaient apprendre une histoire pour ensuite la raconter à Nao. Ils devaient également lui écrire des lettres lorsque celui-ci était absent. Grâce au robot, les enfants ont pu développer leurs compétences en français et améliorer leurs habiletés sociales.

« C’est assez exceptionnel, les enfants ne veulent plus quitter l’école. [...] L’activité (avec le robot) agit sur la motivation, sur l’envie d’apprendre et révèle le grand potentiel des jeunes de tous les milieux », affirme le professeur à l’Agence Science-Presse.

À l’université, le professeur Didier Paquelin, du département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage de l’Université Laval, utilise régulièrement un robot de téléprésence mobile comme assistant. Grâce à cette technologie, le professeur peut notamment faire la classe, participer à un séminaire à distance ou superviser des stages.

Ce projet-pilote de la Faculté des sciences de l’éducation, qui a débuté en 2016, a permis d’évaluer l’impact d’un robot dans 44 situations différentes, soit 120 heures d’intervention auprès des étudiants.

De nombreuses universités dans le monde exploitent déjà cette technologie, et dans certains cas, un robot a même remplacé le professeur le temps d’une classe.

Grâce aux avancées technologiques et à l’intelligence artificielle, les robots peuvent ainsi devenir de véritables atouts dans les écoles, agissant en complémentarité avec le travail des enseignants !