/world/middleeast
Navigation

Des chameaux disqualifiés d’un concours de beauté... pour utilisation de botox

Le King Abdulaziz Camel Festival, en Arabie saoudite
Photo AFP Le King Abdulaziz Camel Festival, en Arabie saoudite

Coup d'oeil sur cet article

Une douzaine de chameaux ont été disqualifiés d’un concours de beauté en Arabie saoudite, le King Abdulaziz Camel Festival, parce qu’on avait utilisé du botox afin d’améliorer leur apparence.

Du botox a été injecté dans les lèvres, le nez et même la mâchoire des bêtes afin de parfaire leur apparence en vue du concours, selon ce que rapporte The National.

« L’utilisation du botox fait paraître leur tête plus grosse, et donc les chameaux semblent plus majestueux », a expliqué Ali Al Mazrouei, un fils d’éleveur de chameaux qui assiste depuis des années à ce concours.

Des médias saoudiens ont rapporté que, quelques jours avant le début du concours, certains chameaux, en plus du botox, auraient reçu des soins de chirurgie plastique.

Selon The National, les oreilles de certaines de ces bêtes auraient été trafiquées par un chirurgien, puisqu’elles sont très payantes dans ce genre de concours.

Selon Ali Obaid, qui est lui-même propriétaire de chameaux, l’utilisation d’hormones serait aussi plutôt fréquente, puisqu’elles permettent aux animaux de développer une plus grande masse musculaire.

Plus de 30 000 chameaux sont présentés au King Abdulaziz Camel Festival.

La popularité du concours s’explique notamment par l’importance des prix remis aux gagnants. Au total, près de 57 millions $ US sont offerts aux différents gagnants.

Les compétitions de ce type sont extrêmement populaires en Arabie saoudite. Les chameaux qui y participent peuvent d’ailleurs valoir plus de 1 M$ US.