/sports/hockey
Navigation

Nouvel aréna à Ottawa: l'entente de principe conclue

Nouvel aréna à Ottawa: l'entente de principe conclue
Photo twitter, Ottawa Senators

Coup d'oeil sur cet article

La Commission de la capitale nationale et le groupe RendezVous LeBreton ont confirmé avoir conclu une entente de principe pour le transfert d’un immense terrain près du centre-ville d’Ottawa qui pourrait accueillir le prochain domicile des Sénateurs.

Le groupe RendezVous LeBreton, dans lequel est impliqué le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk, doit maintenant compléter le montage financier du projet qui est évalué à 3,5 milliards $.

«C'est vraiment clair que M. Melnyk et M. Bettman appuient un aréna dans le centre-ville. C'est mieux pour les spectateurs et c'est mieux pour notre équipe», a déclaré le maire d'Ottawa, Jim Watson, lors d'un point de presse.

Selon les premières évaluations, la construction de l'amphithéâtre pourrait commencer en 2019 si une entente finale est signée d’ici les 12 à 18 prochains mois.

«Mon but a toujours été d'offrir aux Sénateurs l'avantage de la glace, a indiqué Melnyk. Les joueurs vous diront toujours qu'avoir une foule bruyante derrière eux peut jouer le rôle d'un septième homme sur la glace.

«Bien qu'il y ait encore quelques obstacles à franchir, je suis très content d'avoir franchi un pas dans la bonne direction pour permettre aux partisans de vivre une bien meilleure expérience.»

Les Sénateurs tentent de se rapprocher du centre-ville, puisque la localisation du Centre Canadian Tire, actuel domicile du club, est considérée comme un inconvénient et un obstacle au maintien de bonnes foules.

Jusqu’ici cette saison, quelque 16 236 personnes ont franchi en moyenne les tourniquets lors des matchs à domicile de l'équipe, soit le neuvième pire rendement dans la Ligue nationale de hockey.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.