/finance/business
Navigation

Opération marketing des grandes ligues

Les grands événements sportifs comme le match des étoiles de la LNH et le Super Bowl séduisent les commanditaires

Match des étoiles de la LNH 2015
Photo d'archives, AFP Match des étoiles de la LNH 2015

Coup d'oeil sur cet article

Dans un monde idéal, les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) ne seraient pas en congé ces jours-ci, à l’occasion de la pause du match des étoiles. La saison continuerait plutôt de battre son plein et les meilleurs joueurs du circuit prendraient part aux Jeux olympiques d’hiver dans quelques semaines.

Or, la décision de la LNH de ne pas participer aux Jeux de Pyeongchang fait en sorte qu’on se retrouve avec un match des étoiles qui génère peu d’intérêt. Auparavant, rappelons qu’on ne tenait pas cette classique annuelle lors des années olympiques.

On se retrouve donc avec des festivités qui se concluront avec un match sans saveur auquel même certains joueurs préféreraient ne pas participer, tellement que le circuit Bettman a dû instaurer un règlement visant à pénaliser les joueurs refusant d’être de l’événement. Ainsi, un joueur qui prétend être blessé en vue du match des étoiles, mais qui ne rate pas un match de saison régulière écope d’une suspension d’une partie.

Un pareil règlement vise à s’assurer que les principales vedettes de la Ligue soient sur place pour mousser le produit que l’on tente de mettre en évidence, car on se doute que la plupart aimeraient mieux passer ces quelques journées de congé dans les Caraïbes ou à Las Vegas.

Ce même règlement empêche aussi que l’on se retrouve avec le même problème que la NFL, qui aligne des joueurs qui sont loin d’être les meilleurs de leur profession au traditionnel Pro Bowl. Parlant de matchs des étoiles insignifiants, difficile de surclasser la NFL, qui organise le sien en toute fin de saison. L’an dernier, près d’une quarantaine de joueurs ont décliné l’invitation.

Une question d’argent

Malgré le niveau de jeu peu relevé de ces matchs d’étoiles, ceux de la NBA et du baseball majeur étant possiblement les moins ennuyants, il s’agit d’une occasion pour les ligues d’empocher des revenus supplémentaires.

Par exemple, sur le site de la boutique officielle de la LNH, on peut se procurer des chandails à l’effigie de chacune des quatre divisions représentées au match des étoiles pour la modique somme de 160 $.

Du côté de la boutique de la NFL, les chandails des joueurs choisis en vue du Pro Bowl se vendent 150 $ l’unité.

En ce qui concerne les ventes de billets, certains partisans sont prêts à payer le prix pour vivre l’expérience d’un match des étoiles. Des billets pour le match des étoiles de la LNH et du Pro Bowl, qui ont respectivement lieu demain à Tampa Bay et à Orlando, sont en vente pour plusieurs centaines de dollars sur des sites de revente comme StubHub.

Si les vrais mordus de sport ne raffolent pas de ces événements, les dirigeants des ligues sportives les voient comme une excellente vitrine. C’est l’occasion idéale de mettre à l’avant-plan nos meilleurs talents, notamment ceux évoluant dans des plus petits marchés, tout en séduisant des commanditaires et partenaires potentiels.

Généreux bonis pour les joueurs

LNH

  • 1 million $ à l’équipe gagnante (90 000 $ par joueur)

NFL

  • 60 000 $ aux joueurs de l’équipe gagnante
  • 30 000 $ aux joueurs de l’équipe perdante

NBA

  • 50 000 $ aux joueurs de l’équipe gagnante
  • 25 000 $ aux joueurs de l’équipe perdante

MLB

  • 20 000 $ aux joueurs de l’équipe gagnante

Le chiffre de la semaine : 2054

Match des étoiles de la LNH 2015
Photo d'archives, AFP

Immédiatement après le match de dimanche dernier opposant les Eagles de Philadelphie aux Vikings du Minnesota, les transporteurs aériens ont voulu profiter de l’euphorie des partisans des Eagles. La compagnie Delta était celle qui offrait le meilleur tarif pour un vol aller-retour Philadelphie-Minnesota du 1er au 5 février, soit 2054 $.